Carnage à Orlando : des rescapés témoignent

Carnage à Orlando : des rescapés témoignent

, publié le dimanche 12 juin 2016 à 17h07

"Les tirs suivirent presque le rythme de la musique jusqu'au moment où on a entendu beaucoup de coups de feu"... Des rescapés témoignent devant la caméra de iTELE après la tuerie qui a fait une cinquantaine de morts et au moins 53 blessés dans un night-club gay en Floride dans la nuit de samedi à dimanche.

Le tireur, qui avait deux armes, est mort à l'intérieur du club, et les autorités fédérales ont ouvert une enquête pour "acte de terrorisme" et évoqué les "sympathies" du suspect avec l'islamisme. "Vers 02h00 (06h00 GMT), quelqu'un a commencé à tirer. Les gens se sont jetés sur le sol", a raconté l'un des clients de la boîte, Ricardo Negron, interrogé par Sky News. Et d'ajouter : "Je suppose que le tireur tirait en l'air parce qu'on voyait les verres des lampes tomber. Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d'entre nous ont pu se lever et sortir en courant par derrière". Un témoignage glaçant qui rappelle tristement les déclarations des victimes de l'attaque du Bataclan le 13 novembre dernier à Paris, dans laquelle 89 personnes avaient trouvé la mort.



Le président Barack Obama a été informé en début de matinée du massacre par sa conseillère en sécurité intérieure et contre-terrorisme et il a demandé au gouvernement fédéral "de fournir toute l'aide nécessaire", a annoncé la Maison Blanche. Le tireur a été identifié par les autorités comme un jeune américain d'origine afghane de 29 ans, selon les médias locaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.