Candidature à Barcelone : Manuel Valls piégé sur le prix du ticket de métro

Candidature à Barcelone : Manuel Valls piégé sur le prix du ticket de métro
Manuel Valls à Barcelone, en Espagne, le 29 octobre 2018.

, publié le lundi 26 novembre 2018 à 14h47

Un sondage réalisé au mois d'octobre classait l'ancien Premier ministre troisième dans les intentions de vote, avec 15,5% des voix.

Déjà plutôt mal placé dans les sondages, Manuel Valls n'a pas brillé dans sa campagne pour la mairie de Barcelone, alors qu'il a été incapable de donner le prix d'un ticket de bus de la capitale catalane, samedi 24 novembre.


À la fin d'une interview accordée à ara.cat, l'ancien Premier ministre s'est vu demander par la journaliste le prix d'un billet de bus. "Nous venons de parler de thèmes très importants et je ne veux pas rentrer dans ce débat, ni parler du coût du pain", a-t-il immédiatement répondu. Relancé, Manuel Valls a clôt le sujet : "Ce que je peux vous dire, c'est que quand je prends le taxi, ça coûte entre 7 et 10 euros. Mais je ne rentre pas dans ce débat qui n'intéresse pas les Barcelonais."

Pas de quoi convaincre les lecteurs du site du journal, qui se sont montrés sévères dans les commentaires de la vidéos publiée par ara.cat.

Plus tôt au cours de l'interview, Manuel Valls avait réaffirmé que sa candidature était "indépendante", mais qu'ils voulait "se rapprocher des socialistes catalans", parce que "c'est (sa) famille politique".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.