Monde

Canada : Facebook masque les informations relatives aux incendies, les habitants exaspérés

Alors que d’importants incendies ravagent toujours le Canada, toute information postée par les médias sur Facebook et Instagram est masquée. Une situation qui exaspère les habitants, contraints de trouver d’autres sources de renseignements, rapporte la BBC.

"Ce contenu n’est pas disponible au Canada". Voici le texte qui s’affiche à la place de la moindre information postée par les médias en relation avec les gigantesques incendies qui ravagent actuellement le pays. Une conséquence du projet de loi récemment adopté par le Parlement canadien, qui oblige les plateformes telles que Google et Meta (Facebook, Instagram) à négocier avec les canaux de production des actualités, explique la BBC, vendredi 18 août. Et puisqu’aucun accord n’a encore été trouvé, Meta a choisi de bloquer tout contenu. Au grand désarroi des principaux concernés.

Pour pouvoir partager les informations et rester informés sur la situation, les Canadiens passent désormais par des groupes privés tels que NWT Wildfires Safety Check, qui diffuse des informations et permet notamment aux sinistrés de signaler leur propre mise en sécurité.

Les 20 000 habitants de Yellowknife évacués

Pour contourner les restrictions, certains effectuent des captures d’écran d’articles et les postent sous forme d’images. Une solution utile mais qui a ses limites, comme l’explique Poul Osted, un habitant de Fort Resolution, dans le Nord-Ouest, à la BBC : "Souvent, cela signifie que vous n'obtenez pas toute l'histoire ou que vous devez chercher sur le Web pour la vérifier."

Selon L’Obs, plus de 1 050 incendies parcourent actuellement le Canada et 230 pour le seul Nord-Ouest. Dans la ville de Yellowknife, la plus grande ville de la région et la plus menacée par les flammes, 20 000 personnes ont été évacuées par une seule et unique route, jeudi 17 août. En tout, 168 000 personnes ont été évacuées dans le pays depuis le début de la saison des incendies, précise Ouest-France.

publié le 18 août à 15h25, Théo Rampazzo, 6Medias

Liens commerciaux