Cambrils : la voiture des terroristes flashée en France une semaine avant

Cambrils : la voiture des terroristes flashée en France une semaine avant
L'Audi des terroristes a été stoppée par un barrage de police après avoir roulé sur la promenade de bord de mer à Cambrils, le 18 août 2017.

Orange avec AFP, publié le lundi 21 août 2017 à 09h50

La voiture utilisée par les terroristes pour perpétrer l'attentat de Cambrils, en Espagne, avait été flashée une semaine plus tôt en France, rapporte le Parisien lundi 21 août.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, quelques heures après l'attentat de Barcelone, une autre attaque avait lieu à Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone. Vers minuit heure locale, une Audi A3 avait foncé sur la promenade du bord de mer. Elle avait été arrêtée par un barrage de la police catalane, les Mossos d'Esquadra, qui abattaient ses cinq occupants, des "terroristes présumés" portant de fausses ceintures d'explosifs, une hache et des couteaux. Bilan: une femme tuée et six personnes, dont un policier, blessées.


Alors que l'enquête se poursuit pour mettre au jour l'ensemble du réseau et retrouver un des suspects en fuite, une avancée met en lumière la coopération européenne sur le dossier. Des sources proches de l'enquête ont révélé au Parisien que l'Audi des terroristes avait été flashée en excès de vitesse en région parisienne, environ une semaine avant les attaques. Cependant, "à ce stade", aucune "connexion" avec la France n'a été mise confirmée, ni aucun lien "logistique".

Elle permet cependant de cerner un peu mieux la cellule, qui semble avoir été composée d'une douzaine de membres dont beaucoup avaient grandi à Ripoll, dans les Pyrénées espagnoles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.