Californie : le bilan des incendies grimpe à 71 morts et plus de 1.000 disparus

Californie : le bilan des incendies grimpe à 71 morts et plus de 1.000 disparus
Une maison calcinée dans la ville de Paradise, le 15 novembre

, publié le samedi 17 novembre 2018 à 08h30

Le nombre de morts et de personnes portées disparues ne cesse de s'alourdir. Depuis plus de dix jours, la Californie est ravagée par les pires incendies que l'ouest des États-Unis ait connu depuis les années 1930.

Les autorités sont désormais à la recherche de plus de 1.000 habitants.

Un frère, un enfant, un parent ou simplement un ami : des centaines de californiens sont toujours sans nouvelles de leurs proches, disparus dans les violents incendies qui ont détruit une partie de cet État américain. Samedi 17 novembre, les autorités du pays ont revu le bilan des victimes à la hausse : 71 corps ont été découverts dans les différents brasiers, tandis que plus de 1.000 personnes manquent toujours à l'appel. Jusqu'à présent, le bilan provisoire faisait état de 63 morts et 631 disparus.



Les forces de l'ordre américaines indiquent toutefois que la liste des personnes disparues peut contenir des noms en double et que certains habitants peuvent être sains et saufs. "C'est une liste qui évolue", a déclaré Kory Honea, shérif de l'un des comtés ravagés par les flammes, vendredi soir face à la presse.



Donald Trump attendu sur place
 
Donald Trump doit se rendre sur place samedi pour apporter son soutien aux sinistrés et constater l'ampleur des dégâts. L'incendie "Camp Fire", qui s'est déclaré jeudi 8 novembre, n'est toujours pas maîtrisé. Ce gigantesque brasier, qui sévit dans le nord dans la Californie, a réduit en miettes près de 10.000 habitations et brûlé plus de 55.000 hectares. La Californie est également en proie à un second incendie, cette fois au sud, près de Los Angeles, qui a parcouru près de 40.000 hectares et a détruit une partie de la station balnéaire Malibu, prisée des stars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.