Budapest : le week-end en amoureux de deux jeunes Français vire au drame

Budapest : le week-end en amoureux de deux jeunes Français vire au drame
Une voiture de la police hongroise à Budapest

, publié le jeudi 13 février 2020 à 14h30

Un jeune nordiste est tombé au mauvais moment au mauvais endroit. À Budapest (Hongrie) pour un week-end, il a été poignardé à mort par un inconnu, rapporte France Bleu Pas-de-Calais.

Deux familles des Hauts-de-France sont en deuil depuis samedi 8 février.

Pour ses 26 ans, Clément Bouly, originaire du Pas-de-Calais, a eu la malchance de croiser la route d'un autre homme de 26 ans qui l'a poignardé sans aucune raison, relate France Bleu mardi 11 février.

Ce voyage dans la capitale hongroise était le cadeau d'anniversaire de sa petite amie originaire de Marcq-en-Barœul (Nord). Le drame s'est produit samedi matin alors que Clément Bouly était sorti pour s'acheter de quoi partager un petit-déjeuner avec son amoureuse. Grièvement blessé en plein centre-ville par un passant, l'étudiant en marketing digital n'a pu être sauvé par les secours.

Tué pour "une mauvaise journée"

Le meurtrier présumé a été identifié et interpellé quelques heures après son geste. Pour l'expliquer, il a affirmé à la presse locale "avoir passé une mauvaise journée la veille". "Lui a passé une mauvaise journée, mais nous il a détruit nos vies... Comment garder foi en l'humanité quand il vous arrive ça", a écrit la sœur de la victime sur Facebook, rapporte France 3.

Le coupable, présenté au tribunal mardi et gardé en détention jusqu'au 11 mars, a reconnu les faits. France 3 précise qu'il s'agit d'un citoyen américano-britannico-hongrois souffrant d'un trouble bipolaire et qu'il était ivre au moment du drame.

La famille de Clément Bouly se rendra à Budapest chercher le corps, qui doit être autopsié. Clément Bouly sera inhumé à Nouvelle-Église. Le maire, qui évoque "un garçon très sympathique, sans reproche" à France 3, a assuré la solidarité du village avec les proches de ce nordiste mort pour rien à seulement 26 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.