Brésil : un preneur d'otages abattu par la police à Rio

Brésil : un preneur d'otages abattu par la police à Rio
La circulation a été paralysée sur le pont où a eu lieu la prise d'otages.

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 20 août 2019 à 15h20

L'homme détenait 31 passagers à bord d'un bus, quand la police brésilienne a fait feu sur lui.

La prise d'otages a duré environ quatre heures. A Rio, au Brésil, un homme armé a retenu 31 passagers d'un bus sur le grand pont reliant Rio à la ville voisine de Niteroi, avant d'être abattu par la police.

"Il a été nécessaire de tirer pour neutraliser ce marginal et sauver les personnes dans l'autobus", a déclaré à la télévision Globo le colonel Mauro Fliess, ajoutant : "il est mort dans le bus".

Un homme "très calme", selon un otage

La prise d'otages a commencé vers 5h30, heure locale, et six passagers avaient été par la suite relâchés. Dépêchés sur place, des policiers ont tenté de négocier avec le ravisseur. L'arme qu'il portait était factice, selon le porte-parole de la police. La circulation automobile sur le pont, extrêmement dense en début de matinée lors de la prise d'otages, a été paralysée.



L'identité et les motivations de l'homme restent inconnues. Selon l'un des otages interviewé par la télévision brésilienne Globo, il était "très calme" et ne s'est pas comporté de manière agressive. Un porte-parole de la police routière, cité par le même média, fait état de "problèmes psychologiques".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.