Birmanie: "le nettoyage ethnique des Rohingyas se poursuit"

Chargement en cours
 Des réfugiés rohingyas, qui ont fui la Birmanie, se reposent sur la route de Teknaf, le 22 février 2018 au Bangladesh

Des réfugiés rohingyas, qui ont fui la Birmanie, se reposent sur la route de Teknaf, le 22 février 2018 au Bangladesh

1/2
© AFP, SUZAUDDIN RUBEL

AFP, publié le mardi 06 mars 2018 à 07h07

Le nettoyage ethnique des musulmans rohingyas "se poursuit" en Birmanie, a dénoncé mardi le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU, avec une campagne de "terreur et de famine organisée" destinée à les faire fuir vers le Bangladesh.

"Le nettoyage ethnique des Rohingyas de Birmanie se poursuit", a affirmé mardi Andrew Gilmour, sous-secrétaire général aux droits de l'homme de l'ONU, dans une rare montée au créneau de l'organisation internationale. 

Une campagne de l'armée birmane, qualifiée d'épuration ethnique par les Nations unies, a poussé à l'exode près de 700.000 musulmans rohingyas depuis août dernier.

Des centaines de Rohingyas continuent de passer la frontière du Bangladesh chaque semaine.

"Le gouvernement birman ne cesse de répéter au monde qu'il est prêt au retour des Rohingyas, mais dans le même temps les forces de sécurité continuent à les faire partir au Bangladesh", a ajouté Andrew Gilmour, dénonçant le rôle central de l'armée et l'inaction du gouvernement.

L'armée insiste sur le fait que l'opération militaire a été déclenchée à la suite d'attaques fin août 2017 de rebelles rohingyas qualifiés de "terroristes".

La prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, à la tête du gouvernement civil en place depuis 2016 après des décennies de dictature militaire, est quant à elle accusée de jouer le statu quo avec l'armée et son opinion publique, largement anti-Rohingya, sur ce dossier.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Birmanie: "le nettoyage ethnique des Rohingyas se poursuit"
  • J'ai l'impression que vous n'avez rien compris à mon commentaire (mahomet 00). Pour ASSAD ils le condamnent mais pour les autres ils ne condamnent pas ils laissent faire. Qui a condamné les USA sur le massacre des Vietnamiens qui personne est ce que ce pays s'est retrouvé au Tribunal de Nuremberg ou de La Haye NON , les USA continuent les exactions ici et ailleurs et La FRANCE ne dit pas un mot.

  • Et la La FRANCE ne demande rien comme les USA mais pour dire à ASSAD il faut arrêter la ils sont fort , ou à L'IRAN de se plier aux exigences, je pense qu'il n'y aura jamais de paix avec les Musulmans
    vous faites tout pour donner plus de valeur aux terrorismes vous poussez les gens à aller vers ces gens. Vous demandez aux Israéliens d'arrêter non la ils vous le feront payer et vous ne pourrez même pas ouvrir la bouche.

    on parle d'extermination de crime de guerre !!!
    c'est tout ce que vous avez compris

  • Y avait longtemps que les médias ne nous avaient infligés le couplet victimaire sur les Rohingyas ... ca manquait dans le décor ...

    "victimaire" la France va y arriver ...

  • le nettoyage ethnique des kurdes se poursuit aussi !

  • A quoi sert l'ONU? incapable de régler les problèmes en Birmanie en Syrie, combien sont payés tous ces gens pour siéger à New York, à Genève sans aucun résultat et pendant ce temps là des milliers de gens souffrent, à qui profite toutes ces situations inhumaines, c'est révoltant