Monde

Belgique : une branche tombe sur un bébé et le tue pendant une promenade

Un bébé de deux mois est mort, mardi 9 juillet, à Uccle en Belgique. Sa mère le promenait dans un parc, après un violent orage, quand la branche d'un arbre est tombée sur le landau. Le nourrisson n'a pas survécu.

Drame en Belgique. Un petit bébé de deux mois a été tué par la chute d'une branche, alors que sa mère le promenait dans un parc d'Uccle, commune belge durement touchée par les intempéries. Selon RTL info, le nourrisson se trouvait dans son landau quand la branche est tombée dessus. Il a été très gravement blessé et était déjà mort lorsqu'il a été pris en charge à la clinique Sainte-Elisabeth, qui se trouve à proximité du parc.

Les faits ont eu lieu mardi 9 juillet, entre 16 et 17 heures. Le parc était encore ouvert à ce moment-là. Face aux conditions météorologiques dantesques, les autorités locales étaient en discussion pour interdire les espaces verts au public. La fermeture a été décidée à partir de 17 heures. Le parc où a eu lieu le drame était donc encore accessible lorsque la maman y est entrée avec son bébé.

La fermeture du parc ordonnée trop tard

Boris Dilliès, bourgmestre d'Uccle, a expliqué que les autorités ont été surprises par la soudaineté de la tempête, qui devait arriver plus tard dans l'après-midi. "Le parc était fermé à partir de 17 heures et, manifestement, le drame a eu lieu entre 16 et 17 heures. Les indications météo annonçaient une tempête à partir de 17 heures. Or, elle a commencé à 16 heures", a-t-il déclaré auprès de RTL info. "C'est un épouvantable drame dans la mesure où il s'agit du décès d'un nourrisson de deux mois. (…) Je pense d'abord à la famille de cet enfant. À ce stade-ci, on ne peut pas en dire davantage sur ce drame", a-t-il aussi ajouté.

Un témoin de l'accident, qui a tenté d'apporter son aide à la maman, a confié sa vive émotion à la vue du bébé. "La maman m’a dit 'mon bébé va mal'. C’était un nourrisson de quelques mois. Je me suis mis à pleurer. Je voyais qu’il était décédé."

Les pompiers ont dû effectuer plus de 80 interventions pour gérer les dégâts, principalement matériels, des intempéries. Aucune autre victime n'est à déplorer.

publié le 10 juillet à 12h00, Maeliss Innocenti, 6Medias

Liens commerciaux