Belgique : scènes de désolation à Pepinster, petite ville ravagée par les eaux

Belgique : scènes de désolation à Pepinster, petite ville ravagée par les eaux©Capture d'écran France 3

publié le dimanche 18 juillet 2021 à 13h26

Coincée entre la Vesdre et la Hogne, Pepinster a été l'une des communes belges les plus durement touchées par les inondations de cette mi-juillet. Les espoirs de retrouver vivants les disparus s'amenuisent et l'électricité pourrait ne pas être rétablie avant de longs jours.

Une vingtaine de maisons détruites, au moins dix morts et encore 22 personnes portées disparues.

La commune wallonne de Pepinster a été l'une des plus durement touchées de Belgique par les inondations. Dans les rues encombrées par les débris en tous genres, les habitants n'en finissent pas de découvrir les dégâts causés par la montée des eaux de la Vesdre et de la Hogne, comme le montrent notamment les images de France 3. Dans la soirée du samedi 17 juillet, toute la ville a retenu son souffle après que les sauveteurs ont entendu des cris sous les décombres, mais ils ne sont pas parvenus à dégager la personne et les recherches ont dû être interrompues, avant de reprendre dimanche matin, rapporte Sud Info


Interrogé par La Voix du Nord, un habitant raconte qu'après avoir proposé à un couple de voisins de monter s'abriter chez lui, les deux jeunes gens ont accepté la proposition d'évacuation des sauveteurs. Une fois à bord de l'embarcation, celle-ci s'est retournée. Le jeune couple a disparu, emporté par les flots. Les sauveteurs eux, sans doute protégés par leurs équipements, ont été retrouvés. Partout dans la commune, la désolation se fait sentir.

Plus d'électricité, ni d'eau potable

Sur Twitter, le couple royal belge a apporté son soutien "aux familles et aux proches des victimes et à toutes les personnes affectées par ces terribles intempéries", après être allé à leur rencontre. Commissaire européen à la Justice et ancien ministre des Finances belges, Didier Reynders, assure que l'Union européenne promet d'aider à reconstruire. Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, s'est également rendue sur place. "A Rochefort et à Pepinster, j'ai vu la dévastation des inondations. J'ai eu le cœur serré en rencontrant des gens qui ont perdu leur maison, les économies d'une vie. Je leur ai dit : l'Europe est avec vous. Nous partageons votre deuil. Nous vous aiderons à reconstruire", confirme-t-elle.


Mais si l'eau s'est retirée des rues de la ville, la vie reste compliquée pour les habitants qui n'ont pas fait les frais des inondations. L'eau a également endommagé les réseaux d'eau potable, de gaz et d'électricité. Concernant cette dernière, les techniciens ont fait savoir que son son rétablissement prendrait plus de temps à Pepinster que dans les autres communes, où ils espéraient son retour pour ce week-end. 


A Pepinster comme "dans certains villages ou quartiers de Trooz ou presque tout est détruit", précise Gil Simon, directeur général de RESA, le principal opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz en Province de Liège

Vos réactions doivent respecter nos CGU.