"Avant, j'étais néonazi" : cet ancien militant d'un groupuscule d'extrême droite fait désormais de la prévention dans les écoles allemandes

"Avant, j'étais néonazi" : cet ancien militant d'un groupuscule d'extrême droite fait désormais de la prévention dans les écoles allemandes©COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2

franceinfo, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 18h55

En Allemagne, où des néonazis hurlent en pleine rue leur haine des immigrés comme à Chemnitz, "Complément d'enquête" a donné la parole à ceux qui ont réussi à sortir de la nostalgie du IIIe Reich. On les appelle des "aussteiger" (repentis). La Saxe est "l'une des régions les plus actives de toute l'Allemagne", explique l'un d'eux dans cet extrait. "Rien qu'à Bautzen, il y a au moins une vingtaine de groupuscules d'extrême droite différents."

Christophe faisait partie de l'un de ces groupuscules. Recruteur, il vantait les soi-disant sens de l'ordre et de l'honneur chers aux néo-nazis. Jusqu'à ce qu'il découvre le vrai visage de ses camarades. C'était en 2012.

Ce jour-là, les militants discutent de ce qu'ils feront à leurs ennemis (politiques, mais aussi professeurs,

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.