Autriche : des coups de feu tirés près d'une synagogue à Vienne

Autriche : des coups de feu tirés près d'une synagogue à Vienne
Selon des médias locaux, il s'agirait d'une attaque contre une synagogue.

publié le lundi 02 novembre 2020 à 21h30

Des coups de feu ont été entendus à Vienne, en Autriche, ce lundi 2 novembre, près d'une synagogue. Selon des médias locaux, il s'agirait d'une attaque contre une synagogue.

Plusieurs coups de feu ont été tirés ce lundi 2 novembre au soir dans le centre de Vienne, selon la police, des médias locaux évoquant une attaque contre une synagogue.



Un des agresseurs "serait mort, un autre en fuite", a précisé le ministère de l'Intérieur, cité par l'agence de presse autrichienne APA.

21h42 : Un policier a été gravement blessé, toujours d'après l'agence de presse autrichienne APA.

Un témoin, interrogé sur une chaîne de télévision, a affirmé avoir vu "courir une personne avec une arme automatique, qui tirait sauvagement". La police est alors arrivée sur les lieux et a riposté, un autre témoin faisant état "d'au moins 50 coups de feu". "A ce stade, il n'est pas possible de dire si la synagogue était visée", a réagi sur Twitter Oskar Deutsch, le président de la Commaunauté israélite de Vienne (IKG).

22h03 : Selon le gouvernement, il s'agirait d'une "probable attaque terroriste".



22h10 : La police de Vienne indique sur son compte Twitter qu'il y a "plusieurs personnes blessées". "Restez à l'écart des endroits publics et des transports en commun - ne partagez aucune vidéo ni photo".


22h21 : "Ne partagez aucune rumeur concernant les accusations, spéculations ou nombre de victimes. Cela n'aide pas du tout. Restez à l'intérieur, à l'abris, restez à l'écart des endroits publics", a tweeté la police de Vienne.


22h29 : Dans un tweet, Marine Le Pen a apporté "tout notre soutien au peuple autrichien confronté à un attentat terroriste de grande ampleur à Vienne, à proximité d'une synagogue. Notre coopération face à cette barbarie doit être totale. C'est ce que nous sommes qu'ils visent", peut-on lire dans son message.


22h31 : La police française a posté un message sur Twitter appuyant les recommandations des policiers autrichiens : "Nous vous demandons de ne pas partager de photos ou de vidéos de l'attaque en Autriche. Vous prenez le risque de gêner le travail de la police et d'exposer plus sensible que vous à des images choquantes", peut-on lire.

22h38 : Six différents lieux ont été visés. Le bilan fait état de deux morts dont un suspect, selon la police.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.