Attentats dans l'Aude : les avancées de l'enquête

Attentats dans l'Aude : les avancées de l'enquête©PASCAL PAVANI / AFP

franceinfo, publié le samedi 24 mars 2018 à 17h30

Deux personnes sont en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les attentats terroristes survenus vendredi 23 mars dans l'Aude. "L'enquête avance, donc une deuxième personne a été placée en garde à vue ce matin pour 'association de malfaiteurs criminels terroristes'. Il s'agit d'un mineur, un jeune de 17 ans, qui était vraisemblablement un ami proche de Radouane Lakdim", rapporte le journaliste Marc Dana, envoyé spécial à Carcassonne (Aude), en direct sur place. Il rappelle : "Dès hier, la compagne de Radouane Lakdim, une jeune femme de 18 ans, avait été elle aussi placée en garde à vue. Des gardes à vue qui peuvent désormais durer jusqu'à quatre jours."

Arme, complices et motifs

"Les enquêteurs vont chercher maintenant à savoir essentiellement trois choses : comment…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Attentats dans l'Aude : les avancées de l'enquête
  • Pour moi,l'enquête est bouclée ...
    Un salafiste,qui hait la France et les sociétés occidentales qui circule et profite des largesses du pays hôte ....
    Des criminels comme ce marocain,il y en a des milliers en France,mais la justice laxiste et les magistrats naïfs ou couards les laissent proliférer et semer la mort.
    Qu'attend on pour fermer toutes les mosquées salafistes en France et renvoyer tout ce beau monde qui les fréquente dans des pays plus appropriés à leurs croyances moyenâgeuses...
    Je ne me sens plus en sécurité dans mon propre pays et je crois que je vais adopter le système américain d'autodéfense.

  • Les différents partis politiques devraient organiser une manifestation de masse pour exiger du gouvernement l'expulsion de tous les étrangers fichés S. Si des millions de gens descendaient dans la rue pour imposer cette mesure il y aurait moins de risque de voir les attentats se multiplier. Qu'attendent les Wauquier, Le Pen, Faure, Mélenchon pour montrer leur indignation face à ce laxisme ? On va faire une marche blanche, une de plus, on va ressortir la banderole "Plus jamais ça" et dans une semaine tout cela sera oublié. Les terroristes en France ont de beaux jours devant eux