Attentat de Stockholm: un procès, un suspect principal, et des zones d'ombres

Attentat de Stockholm: un procès, un suspect principal, et des zones d'ombres

Un dessin de l'audience du 13 février à Stockholm lors du procès de Rakhmat Akilov.

Libération, publié le mardi 13 février 2018 à 18h30

Un tunnel rejoint directement la prison dans laquelle est confiné Rakhmat Akilov, accusé d'acte terroriste et du meurtre de 5 personnes, à la salle en sous-sol du tribunal de Stockholm, où son procès ultra-sécurisé s'est ouvert ce matin. Un procès hors norme à de nombreux égards: le premier pour terrorisme sur le sol suédois, avec 155 plaignants, dont les familles des cinq victimes et d'autres qui ont échappé de justesse à l'embardée folle du camion volé que le demandeur d'asile radicalisé a lancé à 60 km/h sur près de 500 mètres dans une grande rue piétonne de Stockholm le 7 avril 2017. 

Le procès doit éclaircir les liens entre Rakhmat Akilov, 40 ans, qui appartient à la minorité tadjik d'Ouzbékistan et l'Etat islamique. Pantalon vert et veste polaire, l'homme…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Attentat de Stockholm: un procès, un suspect principal, et des zones d'ombres
  • avatar
    stopauxc  (privé) -

    Très intéréssante et édifiante la phrase de son correpondant relevée dans l'article dont copie ici '' Lors des échanges en russe entre les deux hommes, Akilov, qui se fait appeler «Sabr» («patience» en arabe), doute alors que la Suède soit une cible justifiée: «Ils ne font pas partie de l’Otan et n’ont pas de militaires au combat» '' .
    Cette phrase démontrerait t elle que les candidats recrutés par daech sont téléguidés de préférence vers des pays de l'occident affiliés à l'otan pour y accomplir leurs attentats ? de toute évidence la réponse et oui, la question étant a apporfondir quant a une éventuelle entente entre la russie et daech ou l'un des pays arabes alliés à la russie et daech pour frapper de préférence les pays de l'occident.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]