Attentat d'Orlando : otage dans la boîte de nuit, il fait ses adieux à sa mère par SMS

Attentat d'Orlando : otage dans la boîte de nuit, il fait ses adieux à sa mère par SMS©Reuters

, publié le lundi 13 juin 2016 à 20h25

"Maman je t'aime. Je suis dans le club, ça tire".

Il est 2h06, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsque Mina Justice est réveillée par un SMS que lui envoie son fils, Eddie. Il explique qu'il est "au Pulse, dans le centre-ville". "Appelle la police", "Je vais mourir" demande-t-il dès 2h08.
La mère, inquiète, joint le numéro d'appel d'urgence, le 911, et tente d'en savoir plus en demandant des détails au jeune homme d'une trentaine d'années : "Tu es toujours à l'intérieur ?" questionne-t-elle. Mais Eddie ne répond pas avant de longues minutes. Finalement, presque une demi-heure plus tard, il relance Mina et lui demande toujours d'appeler les forces de l'ordre. Selon lui, il y a "beaucoup" de victimes.
À 2h46, alors que la police tarde toujours à arriver, Eddie rappelle qu'il est "toujours dans les toilettes" : "Il nous tient" explique-t-il en parlant de l'assaillant, "il est dans les toilettes avec nous", "c'est un terroriste". Cinq minutes plus tard, à 2h51, Mina pose une ultime question à son fils : "L'homme est dans les toilettes ?". "Oui" répond-il, en guise de dernier mot. Il ne renverra plus rien à sa mère et sera retrouvé mort par les forces de l'ordre.
Vers 5 heures du matin, les membres du SWAT - l'unité d'élite de la police - lancent l'assaut et pénètrent dans la boîte de nuit. Ils y découvrent les corps de 49 victimes, dont 48 seront finalement identifiées. 53 personnes sont également blessées et l'attentat est revendiqué par Daech. Le FIB, pour sa part, estime que l'auteur de l'attentat s'est radicalisé sur Internet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.