Attaques dans l'Aude : Radouane Lakdim devait être entendu prochainement par la DGSI

Attaques dans l'Aude : Radouane Lakdim devait être entendu prochainement par la DGSI©HANDOUT

franceinfo, publié le mardi 27 mars 2018 à 15h12

Radouane Lakdim était toujours suivi par les services de renseignement, indique une source proche de l'enquête à France 2, mardi 27 mars. Il devait même être à nouveau évalué par la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) : une convocation était prévue en avril, a appris la chaîne, confirmant une information de RTL.

Le suivi avait été réactivé fin 2017, selon France 2, après des écrits salafistes sur son compte Facebook. La DGSI avait alors repris des surveillances approfondies d'octobre à mars. La semaine précédent l'attentat, lors d'une réunion à la préfecture, il avait été décidé de clôturer le dossier, faute de danger immédiat et avéré selon les renseignements. Un courrier siglé ministère de l'Intérieur avait été envoyé dans la…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Attaques dans l'Aude : Radouane Lakdim devait être entendu prochainement par la DGSI
  • "Radouane Lakdim devait être entendu prochainement par la DGSI" ..........Sacrebleu !!!
    quelle catastrophe qu'il n'eût pas été entendu, ou plutôt écouté, mais surtout incarcéré avant !!!
    Ceci dit, comme ils maîtrisent tous parfaitement la taqîya, on peut toujours passer du temps à les entendre et leur entourage aussi.

  • il ne faut pas les convoquer naivement mais aller les chercher chez eux a 1 h du matin sans menagement

  • On apprend ce matin que le Lieutenant-Colonel Beltram n'a pas été tué par les balles tirées par le djihadiste mais qu'il a été égorgé par celui-ci. Cela semble en effet, tout-à-fait dans le style des bouchers hallal.

    qui prospèrent allègrement sur le territoire français...à votre avis, pourquoi on a pudiquement essayé de taire ces coups portés au cou de la valeureuse victime..............