Arménie : André Manoukian voit en Pachinian «un vrai candidat antisystème»

Arménie : André Manoukian voit en Pachinian «un vrai candidat antisystème»
André Manoukian se dit touché par l'évolution de la situation politique en Arménie.

leparisien.fr, publié le lundi 07 mai 2018 à 19h44

Une révolution s'opère en Arménie, où Nikol Pachinian, candidat à la tête d'un mouvement de désobéissance civile, et qui ne plaît pas à Moscou, devrait devenir Premier ministre, ce mardi 8 mai.

André Manoukian, auteur-compositeur et ancien juré de la « Nouvelle Star », est d'origine arménienne. Il devait participer la semaine dernière au Jazz day, un festival de jazz dans la capitale Erevan, qui a été annulé à cause des manifestations.

Alors que Nikol Pachinian pourrait devenir Premier ministre dès ce mardi 8 mai, André Manoukian nous livre son point de vue sur la situation et le candidat politique.

Quel regard avez-vous sur la situation en Arménie ?

ANDRÉ MANOUKIAN. Je regarde ça avec beaucoup d'intérêt. Dans le Caucase, il y a beaucoup de régimes post-soviétiques et corrompus, dont l'Arménie. Quand je prends un taxi à Los Angeles, les 800 000 Arméniens qui ont foutu le camp du pays me disent que tous les dignitaires du régime ont des villas à Beverly Hills. Le pays est en danger et entouré d'ennemis donc pour l'instant on fermait notre gueule et c'était une espèce de fatalité. Là, c'est enfin une accélération de l'histoire.

Que pensez-vous de Nikol Pachinian ?

Il représente le bon et le vrai côté de l'antisystème. On a eu une grosse vague de dégagisme avec Trump et Macron, mais eux font quand même partie du système. Et là, tout d'un coup, on a un mec sorti de nulle part. Ancien journaliste d'investigation, il ne vient pas des milieux des apparatchiks ou des oligarques, c'est un type un peu cultivé, qui a fait de la taule, a été élu député, qui traverse le pays à pied, et qui essaie de juste parler avec bon sens et raison. On s'aperçoit qu'il est intègre, c'est un vrai candidat antisystème, qui sort de la société civile, qui a une éthique et se bat avec les vraies valeurs des Arméniens. Dans ce petit pays sans ressources, sans mer, avec des frontières fermées, personne n'osait rien dire. Et là, le mec sorti de nulle part dit : « Ca suffit ! » En plus il est réaliste et il rassure les Russes qui maintiennent l'Arménie sous leur coupe en leur disant : « Eh les gars, on va pas faire de conneries ! » Imaginez un cinglé qui leur dirait : « Salut, allez vous faire foutre !» Là ce serait la guerre immédiatement !

Comptez-vous aller bientôt en Arménie ?

Je devais y aller lundi dernier pour le Jazz day, un festival de musique à Erevan, mais ça a été annulé la veille par la mairie, car on était en pleine incertitude à cause des manifestations. Jouer de la musique dans ce contexte aurait été bizarre, mais s'il faut y retourner ce sera avec grand plaisir. Pas pour tenir des discours, car je ne suis pas un homme politique ni un tribun, mais ce serait génial de participer à une joie populaire en jouant de la musique, ce qui est mon métier. Je suis citoyen français et je n'ai pas à me mêler de leurs problèmes ni à donner des leçons de morale, mais ce qui se passe me touche beaucoup, car les Arméniens sont des gens cultivés et éduqués qui méritent un bel avenir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.