Arabie: le parquet s'ouvre aux femmes

Arabie: le parquet s'ouvre aux femmes

Saoudiennes au salon du livre de Jeddah, le 16 décembre 2017

AFP, publié le lundi 12 février 2018 à 16h40

Le parquet à Ryad a indiqué lundi vouloir recruter pour la première fois des Saoudiennes alors que le royaume cherche à favoriser l'emploi des femmes en application d'un plan de réformes économiques et sociales.

"Des postes sont disponibles pour les femmes au sein du ministère public pour les postes de lieutenant enquêteur", a annoncé le bureau du procureur général dans une déclaration relayée par le ministère de l'Information.

Cette annonce s'inscrit dans le droit fil du programme de réformes Vision 2030 du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui vise à ce que les femmes constituent près du tiers de la population active, contre environ 22% actuellement.

Les services de l'immigration ont récemment indiqué avoir reçu 107.000 candidatures pour 140 postes vacants de femmes dans les aéroports et aux postes frontaliers.

L'année dernière, le roi Salmane a autorisé les femmes à conduire à partir du mois de juin, une réforme historique qui pourrait non seulement mettre des millions de femmes au volant, mais aussi beaucoup plus sur le marché du travail.

Le mois dernier, l'Arabie saoudite a permis aux femmes d'assister, pour la première fois, à des matches de football.

Mais les Saoudiennes ont toujours besoin de l'accord d'un membre masculin de la famille - normalement le père, le mari ou le frère - pour faire des études, voyager et s'adonner à une série d'autres activités.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Arabie: le parquet s'ouvre aux femmes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]