Arabie: le garde du corps personnel du roi Salmane abattu par un de ses amis

Chargement en cours
Une photo prise le 4 octobre 2017 montre le roi Salmane d'Arabie (D) arrivant à l'aéroport de Moscou, accompagné de son garde du corps personnel, le général Abdel Aziz al-Fagham (G)
Une photo prise le 4 octobre 2017 montre le roi Salmane d'Arabie (D) arrivant à l'aéroport de Moscou, accompagné de son garde du corps personnel, le général Abdel Aziz al-Fagham (G)
1/2
© AFP, Alexander NEMENOV

AFP, publié le dimanche 29 septembre 2019 à 13h42

Le garde du corps personnel du roi Salmane d'Arabie saoudite, le général Abdel Aziz al-Fagham, a été tué par un de ses amis lors d'une "dispute personnelle" à Jeddah, a annoncé dimanche la police saoudienne.

Un porte-parole de la police, cité par l'agence officielle SPA, a ajouté que l'auteur des tirs avait été abattu à son tour par des policiers.

Les faits se sont déroulés samedi soir alors que le général Fagham rendait visite à un ami qui recevait plusieurs invités chez lui à Jeddah, la grande ville portuaire de l'ouest saoudien, selon ce porte-parole. 

A la suite d'une "dispute" verbale, l'un des invités, qui est également un ami d'Abdel Aziz Fagham, a quitté les lieux avant de revenir avec une arme, ouvrant le feu sur le général et le blessant mortellement.

Il a également blessé deux personnes, dont un autre Saoudien et un employé philippin, avant de se barricader et d'échanger des tirs avec des policiers, d'après le porte-parole de la police. Il a été abattu et cinq policiers ont été blessés, selon la même source.

"Le général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane est mort", avait auparavant rapporté le quotidien Saudi Gazette. La télévision d'Etat Al-Ekhbariya a elle affirmé qu'il a été tué dans "un échange de tirs à Jeddah lors d'une dispute personnelle".

- "Célèbre" -

La silhouette du général, grand et élancé, et qui veille de très près sur le souverain saoudien, est familière des Saoudiens. Il a été décrit sur les réseaux sociaux comme une "canne du roi", âgé de 83 ans, et qui avait l'habitude de s'appuyer parfois sur lui pour marcher.

Sa mort a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, de nombreux Saoudiens regrettant la disparition de cet "ange gardien" du roi Salmane.

"La nouvelle de sa disparition a fait l'effet d'une bombe et a surpris les Saoudiens qui sont attristés par sa mort", écrit le quotidien Okaz, dans sa version en ligne.

Le général Fagham sera inhumé dimanche soir, dans la ville sainte de La Mecque (ouest), après la prière du soir, selon la presse saoudienne.

D'après Okaz, le général Fagham a remplacé son père comme garde personnel du défunt roi Abdallah, décédé en 2015. Il a ensuite été chargé de la protection rapprochée du roi Salmane quand ce dernier a succédé à son demi-frère.

Son père, Baddah, a protégé le défunt roi Abdallah pendant trois décennies, selon la même source.

Le quotidien qualifie le général Fagham du "plus célèbre des gardes royaux", s'attardant sur sa vigilance et son tact.

Il rappelle qu'il a été l'un des proches collaborateurs du roi Salmane, qu'il accompagnait dans tous ses déplacements, à l'intérieur comme à l'extérieur du royaume.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.