Allemagne : une attaque xénophobe à la voiture-bélier fait 4 blessés

Allemagne : une attaque xénophobe à la voiture-bélier fait 4 blessés
Une voiture de police allemande sur la scène d'une attaque à la voiture-bélier, à Bottrop le 1er janvier 2019

, publié le mardi 01 janvier 2019 à 17h35

Durant la nuit du Nouvel An en Allemagne, un homme a foncé sur sa voiture contre un groupe de piétons étrangers. Quatre personnes ont été blessées et le conducteur a été arrêté.

Les enquêteurs estiment qu'il s'agit d'un attentat xénophobe.

L'enquête s'oriente vers la piste d'un acte de terrorisme. À Bottrop (ouest de l'Allemagne), dans la nuit de mardi 1er janvier, un individu a blessé quatre personnes en fonçant avec sa voiture sur un groupe de piétons. Les cibles étant majoritairement des étrangers, la police locale penche pour une attaque "motivée par l'hostilité du conducteur envers les étrangers".

Les faits sont survenus peu après minuit. Avant de s'attaquer à ce groupe de personnes qui était en train de célébrer le Nouvel An en tirant des feux d'artifice dans la rue, comme le veut la tradition allemande, l'homme a d'abord tenté d'écraser un piéton qui a pu lui échapper. Il a ensuite perpétré une nouvelle attaque dans la ville voisine d'Essen, sans faire de blessés, avant d'être arrêté par la police.

L'assaillant, âgé de 50 ans et de nationalité allemande, avait "clairement l'intention de tuer des étrangers", a affirmé Herbert Reul, le ministre de l'Intérieur de la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Une hypothèse qui s'appuie notamment sur les "propos hostiles aux étrangers" tenus par l'individu au moment de son arrestation. En outre, les enquêteurs notent qu'il souffre de troubles mentaux.



Parmi les quatre personnes blessées, certaines le sont grièvement. La police précise que des victimes sont d'origine syrienne et afghane.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.