Allemagne : face à la crise du coronavirus, certains patrons vont devoir baisser leur salaire

Allemagne : face à la crise du coronavirus, certains patrons vont devoir baisser leur salaire©Panoramic

, publié le dimanche 29 mars 2020 à 18h10

Le ministre allemand de l'Économie a demandé aux patrons des entreprises recevant une aide de l'État pour lutter contre le coronavirus de renoncer à une partie de leur salaire.
 
Le gouvernement allemand attend un geste. Pour faire face à la crise du coronavirus, certaines entreprises vont recevoir une aide financière de l'État.

Mais, dans une interview publiée samedi 28 mars par Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, le ministre allemand de l'Économie prévient qu'une contrepartie est attendue : les dirigeants de ces entreprises bénéficiant d'un coup de pouce vont devoir baisser leur salaire.


 
"Il est important pour moi que les membres du conseil d'administration et les dirigeants apportent également leur contribution dans les situations d'urgence, en particulier en ce qui concerne les primes" a déclaré Peter Altmaier (CDU) au journal allemand, dans un entretien repéré par BFM TV. Pour l'heure, l'homologue de Bruno Le Maire n'a pas apporté de précision concernant la diminution des revenus exigée par le gouvernement d'Angela Merkel.
 
600 milliards d'euros à destination des grandes entreprises

 
Mercredi 25 mars, l'Allemagne, première économie européenne, avait annoncé des mesures choc pour faire face au coronavirus. Après des années de rigueur budgétaire, les députés allemands avaient alors adopté un plan de 1 100 milliards d'euros, dont 600 milliards à destination des grandes entreprises. Comme le rappelle BFM TV, nos voisins allemands avaient déjà mis en place une opération similaire en 2008 lors de la grande crise financière qui avait secoué le monde entier. À cette époque, les rémunérations des dirigeants des banques sauvées par des aides de l'État avaient été limitées à 500 000 euros annuels.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.