Allemagne : critiqué par les siens, Martin Schulz renonce aux Affaires étrangères

Allemagne  : critiqué par les siens, Martin Schulz renonce aux Affaires étrangères
A lire aussi

leparisien.fr, publié le vendredi 09 février 2018 à 18h02

L'ancien président du Parlement européen ne sera pas le ministre d'Angela Merkel.

La constitution du futur gouvernement allemand est plus que laborieuse, alors les partis traditionnels s'affaiblissent. Dernier épisode en date de cet imbroglio politique : ce vendredi le chef du parti social-démocrate (SPD) Martin Schulz a annoncé vendredi renoncer à devenir ministre des Affaires étrangères, face à levée de boucliers dans son propre camp. L'ancien président du Parlement européen était pressenti à ce poste après l'accord de gouvernement trouvé dans la nuit de mardi à mercredi entre le SPD et les conservations de la CDU d'Angela Merkel et de la CSU bavaroise de Horst Seehofer, qui devrait prendre la tête d'un «super-ministère» de l'Intérieur et... de la Patrie («Heimat»…

Lire la suite sur Leparisien.fr

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Allemagne : critiqué par les siens, Martin Schulz renonce aux Affaires étrangères
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]