Allaitement : l'UNICEF fait polémique

Allaitement : l'UNICEF fait polémique

publié le jeudi 04 août 2016 à 17h51

"L'allaitement stimule la santé d'un enfant, son QI, ses performances scolaires et son revenu à l'âge adulte". Ce tweet de l'Unicef à l'occasion de la semaine mondiale de l'allaitement a déclenché une polémique, considéré par de nombreuses femmes comme une injonction culpabilisante. L'Unicef regrette que son message ait été mal perçu, et rappelle que la liberté de chaque femme d'allaiter ou non est fondamentale. L'Unicef a aussi rappelé que sa position est d'améliorer la nutrition des enfants en bas âge du monde entier.



« Chaque année, 77 millions de nouveaux-nés ne sont pas mis au sein dans la première heure de leur vie et 800.000 vies pourraient être sauvées », a par ailleurs déclaré Christophe Boulierac, le porte-parole de cette agence onusienne. Et d'ajouter que « le plus important c'est la liberté de choisir. Nous n'imposons rien, chaque femme est libre d'allaiter ou non ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.