Afrique du Sud: en mauvaise posture, Jacob Zuma vers une révocation

Afrique du Sud: en mauvaise posture, Jacob Zuma vers une révocation

Le président Jacob Zuma, le 10 septembre 2009, au Cap.

A lire aussi

Libération, publié le mardi 13 février 2018 à 14h14

Sa résilience et son entêtement lui ont valu le surnom de «chat à neuf vies». Mais la fin de la route à la tête de l'Afrique du Sud est proche pour le président Jacob Zuma. La nuit dernière, à l'issue d'une réunion qui aura duré treize heures, les dirigeants de son parti, le Congrès national africain (ANC), se seraient accordés pour «rappeler» le chef de l'Etat et lui ordonner de démissionner. Une décision qui devrait être actée cette après-midi. Jacob Zuma se battra certainement jusqu'au bout, forçant ses anciens alliés à demander le vote d'une motion de défiance contre lui au Parlement, préférant l'humiliation qu'entraînera une destitution forcée, à celle d'une capitulation. Mais s'il peut encore gagner un peu de temps, l'issue - sauf coup de théâtre - ne…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Afrique du Sud: en mauvaise posture, Jacob Zuma vers une révocation
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]