Afghanistan : plusieurs explosions près de l'aéroport de Kaboul

Afghanistan : plusieurs explosions près de l'aéroport de Kaboul
Les attentats ont fait de 13 à 20 morts et 52 blessés.

publié le jeudi 26 août 2021 à 16h10

Une des déflagrations a eu lieu à Abbey Gate, une des portes d'entrée de l'aéroport de la capitale afghane, où se pressaient depuis des jours des centaines de personnes cherchant à quitter le pays.


23h44 : Le président américain reconfirme la date butoir du 31 août pour le retrait d'Afghanistan.

"L'Amérique ne se laissera pas intimider", a-t-il déclaré. "Nous ne nous laisserons pas décourager par des terroristes.

Nous ne les laisserons pas arrêter notre mission. Nous poursuivrons l'évacuation."

23h32 : Joe Biden affirme que les évacuations d'Afghanistan vont "continuer".

23h27 : Dans une conférence de presse, le président américain Joe Biden qualifie les militaires américains tués à Kaboul de "héros". Il promet en outre de "pourchasser" les auteurs de l'attaque.




22h23 : L'ex-président américain Donald Trump, très critique des décisions de son successeur Joe Biden en Afghanistan, a dénoncé une tragédie qui "n'aurait jamais dû avoir lieu".

"Cette tragédie n'aurait jamais dû avoir lieu, ce qui rend notre peine encore plus profonde, et plus difficile à comprendre", a déploré le républicain dans un communiqué. Son épouse Melania Trump et lui envoient aussi leurs condoléances "aux familles des civils innocents qui sont morts aujourd'hui dans l'attaque sauvage à Kaboul", qui a aussi blessé quinze militaires américains.

22h13 : Le président français Emmanuel Macron a condamné "avec la plus grande fermeté les attaques terroristes" survenues près de l'aéroport de Kaboul.

Dans un communiqué, il exprime "ses condoléances aux familles des victimes américaines et afghanes, adresse son soutien aux blessés, et salue l'héroïsme de celles et ceux qui sont sur le terrain pour mener à bien les opérations d'évacuation", avant de promettre que "la France les mènera à leur terme et maintiendra dans la durée l'action humanitaire et de protection des Afghans menacés".

22h11 : Le chef de l'ONU convoque les membres permanents du Conseil de sécurité.

21h47 : Le président américain Joe Biden s'exprimera sur l'Afghanistan à 23h, heure française, annonce la Maison Blanche.

21h46 : Une nouvelle puissante explosion a été entendue à Kaboul.

21h36 : L'Etat islamique revendique l'attaque.

21h23 : Douze militaires américains ont été tués et quinze autres blessés dans les attentats-suicides, a indiqué un haut responsable militaire américain, en précisant que les évacuations se poursuivaient.

"Deux jihadistes considérés comme appartenant à l'EI se sont fait sauter à Abbey Gate, suivis par des jihadistes de l'EI armés qui ont fait feu sur les civils et les militaires", a précisé le général Kenneth McKenzie, chef du commandement central américain en charge de l'Afghanistan.

"Nous continuons de mettre en oeuvre notre mission", a-t-il ajouté.

21h10 : Les explosions de Kaboul étaient deux attentats-suicides de l'EI suivis d'une fusillade, selon le Pentagone. Washington menace le groupe de représailles.

19h34 : Plusieurs militaires américains ont été tués et blessés dans l'attentat, a indiqué le porte-parole du Pentagone, John Kirby. "Nous confirmons qu'un certain nombre de militaires ont été tués dans l'attentat complexe à l'aéroport de Kaboul", a annoncé John Kirby dans un communiqué. "Un certain nombre d'autres ont été blessés".

19h33 : L'Allemagne a achevé l'évacuation de ses soldats et personnels diplomatiques d'Afghanistan, a annoncé jeudi la ministre de la Défense. "Tous les soldats, les membres du ministère des Affaires étrangères et de la police fédérale qui ont mené cette mission à une fin sûre pour nous sur le terrain ont été évacués de Kaboul par avion", a précisé Annegret Kramp-Karrenbauer dans une déclaration à la presse.

19h30 : Les attentats ont fait de 13 à 20 morts et 52 blessés, a indiqué à l'AFP le principal porte-parole des talibans. "Nos informations initiales montrent qu'entre 13 et 20 personnes ont été tuées, et 52 blessées dans les explosions à l'aéroport de Kaboul", a déclaré Zabihullah Mujahid, qui avait auparavant dit sur Twitter "fermement condamner" ces attaques.

18h52 : La chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé l'attentat "absolument ignoble" perpétré à l'aéroport de Kaboul. "Les événements de cet après-midi montrent que le risque est immense et qu'il s'agit d'une situation très, très tendue pour faire sortir les gens du pays", a ajouté la chancelière allemande en préambule d'un discours à Berlin sur l'économie.

17h11 : Le Premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué jeudi après-midi une réunion interministérielle de crise à la suite des explosions à Kaboul. L'armée britannique y mène des opérations d'évacuation, a indiqué Downing Street. "Le Premier ministre a été informé de la situation à l'aéroport de Kaboul et va présider une réunion COBR (de crise, ndlr) plus tard dans l'après-midi", a indiqué son porte-parole.

17h07 : La France essaie encore d'évacuer "plusieurs centaines" de personnes d'Afghanistan, a déclaré Emmanuel Macron, ajoutant que Paris faisait "le maximum" pour y arriver mais sans garantie en raison de la situation sécuritaire "extrêmement tendue" à l'aéroport de Kaboul.

"Au moment où nous nous parlons, nous avons 20 bus avec des ressortissants binationaux et (des) Afghans que nous souhaitons pouvoir rapatrier (..) Cela représente plusieurs centaines de personnes en danger encore", a-t-il dit lors d'un déplacement à Dublin.

17h05 : Un premier bilan fait état d'au moins 5 morts et une dizaine de blessés.

17h00 : Le Pentagone confirme sur Twitter qu'"au moins une autre explosion" a eu lieu près du Baron Hotel, non loin d'Abbey Gate. Cette première explosion est "une attaque complexe qui a fait un certain nombre de victimes américaines et civiles", ajoute-t-on.

16h50 : En conférence de presse depuis Dublin (Irelande), Emmanuel Macron évoque "plusieurs explosions".



Une explosion s'est produite jeudi 26 août à proximité de l'aéroport de Kaboul, a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby, sans pouvoir établir de bilan d'éventuelles victimes.

"Nous pouvons confirmer une explosion à l'extérieur de l'aéroport de Kaboul", a t-il indiqué, qui a ajouté ne pas avoir d'informations claires sur d'éventuelles victimes pour le moment. Plusieurs médias étrangers évoquent un attentat-suicide, commis par un kamikaze.


Le spectre de l'attentat planait sur l'aéroport

L'explosion a eu lieu du côté d'Abbey Gate, porte d'entrée de l'aéroport, où les forces françaises étaient encore déployées la veille, selon l'ambassadeur de France en Afghanistan David Martinon. Quelques minutes après l'explosion, ce dernier a mis en garde face à la possibilité d'une deuxième explosion.


En début de journée de jeudi, Londres avait mis en garde face à une menace terroriste "imminente" sur l'aéroport de Kaboul, alors que les dernières évacuations par avion se déroulaient avant la date butoir du 31 août, à laquelle l'armée américaine quittera les lieux. La France, elle, devait mettre fin à ses opérations d'évacuation vendredi soir, selon des annonces de Jean Castex.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.