Affaire Skripal: le Luxembourg rappelle son ambassadeur en Russie pour consultations

Chargement en cours
 Le ministre russe des Affaires étrangères, le 28 mars 2018 à Moscou

Le ministre russe des Affaires étrangères, le 28 mars 2018 à Moscou

1/2
© AFP, Maxim ZMEYEV

AFP, publié le mercredi 28 mars 2018 à 12h06

Le Luxembourg a annoncé mercredi le rappel de son ambassadeur en Russie pour "consultations" à la suite de l'attaque chimique contre l'ex-espion russe Sergueï Skripal au Royaume-Uni.

Le gouvernement luxembourgeois "souscrit à l'analyse du gouvernement du Royaume-Uni selon laquelle il est hautement probable que la Fédération de Russie soit responsable de cet acte", a-t-il expliqué dans un communiqué.

Il "est pleinement solidaire avec le Royaume-Uni, face à cette grave remise en cause de notre sécurité commune", a-t-il ajouté.

Cette mesure s'ajoute à l'expulsion massive et coordonnée de diplomates russes par des pays occidentaux après l'empoisonnement de cet ancien espion russe.

Quelque 121 expulsions ont déjà décrétées depuis lundi par 26 pays, dont les Etats-Unis et 18 membres de l'Union européenne, dans le cadre de représailles du camp occidental, sans précédent même du temps de la Guerre froide.

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn avait laissé entendre mardi que le Luxembourg n'expulserait pas de diplomates russes.

"Nous comptons un nombre très limité de diplomates russes et, malgré tous nos efforts, on ne peut pas prouver qu'un espion ou une personne travaille contre les intérêts luxembourgeois", avait-il expliqué à la radio RTL Luxembourg.

L'Otan a aussi annoncé mardi qu'elle avait décidé de retirer leurs accréditations à sept membres de la mission russe et de rejeter trois demandes d'accréditation supplémentaires.

Cette action coordonnée est une réponse à l'empoisonnement avec un agent neurotoxique de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia le 4 mars à Salisbury, dans le sud-ouest de l'Angleterre, dont Londres, soutenus par ses principaux alliés, accuse la Russie.

Les deux victimes sont toujours hospitalisées dans un état critique et "leur condition ne semble pas s'améliorer", a déclaré le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères Alan Duncan.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Affaire Skripal: le Luxembourg rappelle son ambassadeur en Russie pour consultations
  • avatar
    Rodrigu  (privé) -

    Luxembourg? Ce paradis fiscal où circule l'argent d'on ne sait qui et gagné on ne sait comment...Ce petit paradis va donner des leçons lui aussi? Qu'en dit Juncker?

  • avatar
    smiles42  (privé) -

    Le LUXEMBOURG serait bien inspiré d'Expulser tous les Dirigeants de Sociétés avec leurs Sociétés qui choisissent le LUXEMBOURG pour son allégeance aux amateurs de Paradis Fiscaux. Les Dirigeants Français devraient rappeler au LUXEMBOURG, pays ou les revenus sont parmi mes plus élevés du monde que celui reçoit plus de 3025€ en moyenne par habitant de la CEE (c'est à dire les impôts des autres Européens) alors que chaque Français reçoit en moyenne 203 euros et que chaque Anglais, avant Brexit recevait 105 euros.

  • Les deux victimes sont toujours hospitalisées dans un état critique et "leur condition ne semble pas s'améliorer"
    S'agirait pas non plus qu'ils guérissent et aillent baver à la presse que les russes n'y sont pour rien dans leur indigestion, va savoir, imagine que les valets du ricain soient .....

  • heureusement que c'est probablement de la faute des Russes et que probablement les anglais ont foutu le bazar pour que Trump puisse dominer l'europe

  • Mais dîtes nous donc, dans le métier d'agent double, il n'y a pas d'assurance obligatoire au cas où ils se tordent une cheville ou attrapent bêtement un rhume en "espionnant"??
    Parce que jusqu'à preuve du contraire, je pensais qu'il s'agissait des "risques du métier" de pourri officiellement mandatés, et en plus par 2 gouvernements !!!!!!!!!!!!!
    Quel culot d'en faire tout ce foin, et si vous nous disiez plutôt ce qu'ils espionnaient ces "braves gens ", cela serait surement très intéressant pour la comprenette du brave public ignare .....