Affaire Skripal : la Russie expulse quatre diplomates français

Affaire Skripal : la Russie expulse quatre diplomates français

L'ambassade de France à Moscou (Illustration).

leparisien.fr, publié le vendredi 30 mars 2018 à 21h52

La Russie rend à la France la monnaie de sa pièce : Moscou expulse le même nombre de diplomates que Paris.

«Nous avons notifié aux autorités russes notre décision d'expulser du territoire français quatre personnels russes sous statut diplomatique, dans un délai d'une semaine», avait annoncé lundi le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Moscou a riposté ce vendredi, avec l'expulsion du même nombre de personnels français, selon un principe énoncé jeudi par le chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov. En résumé, c'est diplomate contre diplomate. Quatre diplomates du Canada, d'Allemagne et de Pologne devront aussi quitter la Russie.

La France prête à un «dialogue constructif» «La décision prise aujourd'hui par la Russie d'expulser quatre membres de l'ambassade de France en Russie ne nous a pas surpris. Nous ne pouvons que la regretter, et rappeler qu'à ce jour, la Russie a refusé d'apporter les éléments d'explications attendus s'agissant de l'attaque de Salisbury», a indiqué le Quai d'Orsay. Il souligne néanmoins que «la France rappelle son attachement et sa disponibilité à un dialogue constructif avec la Russie sur l'ensemble des sujets internationaux».

Selon Le Monde, les quatre Français, dont un attaché universitaire à Saint-Pétersbourg, ont une semaine pour quitter le territoire russe.

LIRE AUSSI >Affaire Skripal : l'ex-espion russe empoisonné à son domicile

Londres accuse ouvertement Moscou d'avoir empoisonné, le 4 mars, un ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille dans cette ville du sud de l'Angleterre. Le Royaume-Uni est largement soutenu par ses alliés occidentaux, dont les États-Unis et la France. Un face à face qui a comme un parfum de guerre froide. En tout, ce sont près de 300 diplomates qui ont été expulsés de part et d'autre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.