Affaire Carlos Ghosn : Thierry Breton dénonce une arrestation "d'une violence extrême" et critique la gouvernance de Nissan

Affaire Carlos Ghosn : Thierry Breton dénonce une arrestation "d'une violence extrême" et critique la gouvernance de Nissan©FRANCE INTER / RADIO FRANCE
A lire aussi

franceinfo, publié le mercredi 21 novembre 2018 à 11h44

Alors que le PDG de Renault Carlos Ghosn, accusé d'avoir minimisé pendant des années ses revenus déclarés au fisc japonais, est maintenu en détention au Japon pour 10 jours supplémentaires, Thierry Breton, le PDG d'Atos et ancien ministre de l'Économie a estimé, mercredi 21 novembre sur France Inter, que le dirigeant français a été l'objet d'une "arrestation d'une violence extrême". Il a critiqué par ailleurs la gouvernance de Nissan après cet événement mais a salué celle de Renault qu'il a estimé "impeccable".

"C'est extrêmement rare que 10 personnes du bureau du procureur de Tokyo viennent attendre sur le tarmac de l'aéroport de Haneda un avion avec des caméras de télévision" a estimé Thierry Breton, en évoquant les circonstances de l'arrestation de Carlos

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.