Accouchement Mères noires, sombres rivages

Libération, publié le dimanche 22 avril 2018 à 17h46

Marcia Walker tripote nerveusement des photos de sa fille, étalées sur la table. Sur chacun de ces clichés, un même sourire éclatant. Ultimes vestiges d'une vie écourtée brutalement. Fin novembre, quelques heures après avoir accouché, Tanesia Walker, 31 ans, est morte dans un hôpital de Brooklyn. Et si les résultats de l'autopsie se font encore attendre, les Walker se disent convaincus d'une chose : «Si Tanesia avait été blanche, elle serait encore en vie.» Ils n'ont probablement pas tort.

Car, loin d'être un cas isolé, ce décès illustre une tendance alarmante aux Etats-Unis, seul pays développé où la mortalité maternelle progresse, en particulier chez les femmes noires. Faute de statistiques fiables, Washington n'a pas publié de taux officiel depuis une décennie.

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.