A Davos, Trump se paie les Palestiniens

A Davos, Trump se paie les Palestiniens

Donald Trump à Davos, jeudi.

Libération, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h03

Pour Donald Trump, le statut de Jérusalem n'est plus à discuter. Le sujet est résolument «off the table», comme il l'avait tweeté début janvier. A Davos, jeudi, le président américain a enfoncé le clou : «Jérusalem n'est plus à l'ordre du jour [...], nous n'avons plus à en parler», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune au côté du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou. Pourtant, Trump avait juré, lors de son allocution historique du 6 décembre, que la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël ne préjugeait ni des contours ni du statut de la Ville sainte au terme des négociations.

Fin d'une hypocrisie ou revirement brutal ? La méthode ne fait en tout cas plus aucun doute : Washington veut imposer son mystérieux…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - A Davos, Trump se paie les Palestiniens
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]