A 6 ans, une fillette russe détonne dans le monde des sports extrêmes

Chargement en cours
Vassilissa Ermakova s'entraîne 5 heures par jour en hiver, ici le 11 février 2020 sur les pistes du Kant ski club au sud de Moscou.
Vassilissa Ermakova s'entraîne 5 heures par jour en hiver, ici le 11 février 2020 sur les pistes du Kant ski club au sud de Moscou.
1/4
© AFP, Alexander NEMENOV

, publié le mercredi 19 février 2020 à 15h38

A 6 ans, cette fillette s'entraîne cinq heures par jour en hiver au snowboard. En été, elle dévale en skate les pentes. Voici Vassilissa Ermakova, espoir russe des sports extrêmes.

Elle rêve déjà de "gagner beaucoup de médailles", assure à l'AFP sa mère Natalia.

Fascinée par le snowboard depuis l'âge de trois ans, "elle veut chaque jour aller s'entraîner et même en été, elle demande de la neige", plaisante la maman.

Entraînée par son père Anton, ancien snowboardeur de compétition, cette fillette aux longs cheveux noirs maîtrise déjà un frontside 360, soit un tour complet, un backside 540 (un tour et demi dans l'autre sens).

"Je vole comme un oiseau", se réjouit Vassilissa, portant fièrement un casque paré de son nom et de celui de ses sponsors.

Elle excelle également dans le skateboard, qu'elle pratique faute de neige en été et en automne. A 5 ans, elle a aussi effectué une descente en skate à 48 km/h, un record en Russie pour son âge.

Elle n'est cependant pas parvenue à le faire reconnaître par le Livre Guinness: "On nous a dit qu'il fallait avoir au moins 16 ans pour pouvoir réaliser un tel record", explique en souriant Natalia Ermakova.

"J'espère qu'un jour, elle va gagner les X-Games" d'hiver, compétition des sports dits "extrêmes" organisée tous les ans aux Etats-Unis, s'enthousiasme le père de Vassilissa. "Ou qu'elle sera championne olympique", glisse-t-il.

La page que Natalia a créée sur Instagram pour sa fille, en y partageant largement ses photos et vidéos, est suivie par quelque 36.000 fans. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.