16 morts dans des combats au Cachemire

16 morts dans des combats au Cachemire

Indian Kashmiris clash with police

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 01 avril 2018 à 14h52

Seize personnes ont été tuées dans des combats entre l'armée indienne et des rebelles dans la région disputée du Cachemire, a annoncé dimanche la police, qui redoute de nouvelles violences.

Trois soldats indiens, 11 personnes considérées comme des insurgés et deux civils ont péri au cours de plusieurs affrontements au sud de Srinagar, la capitale du Cachemire indien, revendiqué par le Pakistan.

Des manifestations ont par ailleurs eu lieu dans cette ville, où les écoles resteront fermées lundi en raison de nouveaux appels de groupes rebelles à manifester.

L'Inde accuse le Pakistan d'armer et d'entraîner les rebelles du Lashkar-e-Taiba (LeT), ainsi que d'autres groupes armés au Cachemire, ce que dément Islamabad.

Le plateau himalayen du Cachemire est de facto divisé entre l'Inde et le Pakistan. Depuis la Partition de 1947, New Delhi et Islamabad se déchirent pour le contrôle de la région, un conflit dont découle une insurrection séparatiste dans la partie indienne.

Le Pakistan a condamné une "folie meurtrière stupide". "De telles actes odieux de la part des forces d'occupation ne font que renforcer la résolution des Cachemiris", a affirmé dimanche le ministère pakistanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

En 2017, au moins 206 rebelles présumés, 78 membres des forces de sécurité indiennes et 57 civils ont été tués au Cachemire, ce qui en a fait l'année la plus sanglante en une décennie dans la région.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.