Judo - Championnats du monde : Pas de deuxième titre consécutif pour Malonga

Judo - Championnats du monde : Pas de deuxième titre consécutif pour Malonga©Media365
A lire aussi

publié le vendredi 11 juin 2021 à 18h07

La France a remporté sa deuxième médaille ce vendredi aux championnats du monde de judo à Budapest mais Madeleine Malonga a perdu son titre mondial chez les -78kg face à Anna-Maria Wagner. Alexandre Iddir et Cyrille Maret ont échoué en -100kg.

L'équipe de France de judo ne comptait qu'une seule médaille au compteur (celle en or de Clarisse Agbegnenou chez les -63kg) après cinq jours de compétition aux championnats du monde de Budapest, mais la journée de vendredi lui a permis d'en glaner une deuxième, grâce à Madeleine Malonga. Toutefois, cette dernière n'a pas été en mesure de conserver le titre de championne du monde des -78kg acquis en 2019. En effet, celle qui est également championne d'Europe 2018 et 2020 dans la catégorie a été dominée lors de la finale par Anna-Maria Wagner. Poussée au « Golden Score », la numéro 1 mondiale a été surprise par un uchi-mata qui offre à l'Allemande son premier titre majeur chez les séniors.

Malonga a connu des difficultés

Exemptée de premier tour, Madeleine Malonga a connu une entrée un peu délicate, ne s'imposant « que » grâce à un waza-ari contre la Croate Karla Prodan. Mais en quarts de finale contre l'Ukrainienne Anastasiya Turchyn, elle n'a mis que 39 secondes à mettre son adversaire ippon. En demi-finales, face à la Néerlandaise Guusje Steenhuis, n°6 mondiale et triple vice-championne d'Europe, contre qui elle avait perdu trois fois sur quatre, Malonga a encore réussi un ippon, en 1'52. Mais, lors de la finale face à la numéro 3 mondiale et médaillée de bronze à l'échelle européenne en 2018, la Française n'a pas su réussir le bilan parfait, elle qui avait battu l'Allemande trois fois sur quatre duels, notamment lors des championnats du monde en 2018.

Iddir et Maret restent à quai

Du côté des hommes, les -100kg étaient au programme du jour, mais la France ne décrochera pas de médaille grâce à cette catégorie, Alexandre Iddir ayant été éliminé lors de son premier combat de repêchages, pour finir septième de la compétition. Le judoka de 30 ans, troisième des derniers championnats d'Europe en avril, a été éliminé en quarts de finale par le Néerlandais Michael Korrel, médaillé de bronze des Mondiaux 2019, qui l'a mis ippon au golden score. Auparavant, le Français avait remporté ses deux premiers combats, contre le Monténégrin Danilo Pantic et le Serbe Bojan Dosen, car leurs adversaires avaient reçu une troisième pénalité, synonyme de défaite, pendant le golden score. Iddir affrontait pour son premier combat de repêchage le Géorgien Ilia Sulamanidze, 31eme mondial, qu'il a battu lors du dernier Euro. Mais le Français a été mis ippon après 2'16, laissant une nouvelle fois fanny la délégation masculine française. La compétition s'était rapidement terminée pour Cyrille Maret, qui a reçu une troisième pénalité au golden score face au Sud-Coréen Jonghoon Won, éliminé au tour suivant, ce qui ne permettra donc pas au Français de disputer les repêchages. Samedi, les catégories les plus lourdes seront au programme, avec Léa Fontaine et Julia Tolofua en lice en +78kg. En l'absence de Teddy Riner, qui préfère l'entraînement à la compétition avant les JO, aucun Français ne concourra.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.