Triathlon (relais mixte) : Aucun regret pour les membres de l'équipe de France

Triathlon (relais mixte) : Aucun regret pour les membres de l'équipe de France©Panoramic, Media365

publié le samedi 31 juillet 2021 à 03h05

Alors qu'ils ont remporté la médaille de bronze, la première du triathlon français aux Jeux d'été, Léonie Périault, Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand et Vincent Luis ont assuré ne pas avoir de regrets.

Champions du monde en titre, les Bleus ont tout donné pour remporter la médaille de bronze lors du relais mixte des Jeux Olympiques de Tokyo. Une performance du quatuor formé par Léonie Périault, Dorian Coninx, Cassandre Beaugrand et Vincent Luis qui permet au triathlon français de remporter sa première médaille aux JO. « C'est la première médaille, on ne va pas cracher dessus. C'est vraiment une belle récompense car on n'a pas de regrets à avoir, tout simplement, a confié au micro de France Télévisions la première relayeuse tricolore. Les Britanniques et les Américains étaient meilleurs aujourd'hui (samedi). C'est une médaille olympique donc on va juste profiter. » Dorian Coninx, pour sa part, n'a pas caché avoir espéré « que Vincent Luis allait faire la différence sur la fin » mais que cette médaille de bronze, « c'est déjà énorme ». « C'est évident que tout le monde aurait espéré la médaille d'or mais on est très contents, a ajouté le deuxième relayeur tricolore. On a tous fait la meilleure course qu'on pouvait faire et le résultat nous satisfait. » Après une épreuve individuelle dont le résultat n'avait pas été à la hauteur des attentes, Cassandre Beaugrand a assuré avoir « essayé de (se) remobiliser pour l'équipe ».

Luis : « Il ne faut pas dénigrer ça »

« J'avais à cœur de montrer ce que je valais vraiment sur un relais, a déclaré celle qui a pris le troisième relais ce samedi à Tokyo. J'espère avoir pu le prouver aujourd'hui (samedi) et j'espère que je ne décevrai plus les gens. » Après avoir un temps cru à la médaille d'or, Vincent Luis a assuré la troisième place pour l'équipe de France, lui qui a été « mis dans de bonnes dispositions » par ses coéquipiers et qui a assuré avoir « fait, entre guillemets, la partie la plus facile du boulot car c'est au début que c'est dur » avant de revenir sur sa tactique de course. « Mon objectif était vraiment de revenir sur l'Américain en natation puis sur le Britannique en vélo. C'est Alex Yee quand même, il est vice-champion olympique, a confié le double champion du monde en titre. Même si c'est un coureur à pied, il roule fort. J'ai tenté le tout pour le tout pour ramener cette médaille d'or et on termine avec le bronze. C'est la première médaille du triathlon français aux Jeux Olympiques, il ne faut pas dénigrer ça même si on est champions du monde en titre. » Mais Vincent Luis l'assure, « dans trois ans, on reviendra avec une équipe qui sera composée des mêmes personnes ou avec quelques changements mais, en tout cas, on sera toujours sur le devant de la scène pour le relais mixte ». Le rendez-vous est pris !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.