Judo (F) : Dicko termine avec le bronze

Judo (F) : Dicko termine avec le bronze©Media365
A lire aussi

publié le vendredi 30 juillet 2021 à 11h14

Battue par la Cubaine Idalys Ortiz, Romane Dicko a su se reprendre face à la Turque Kayra Sayit pour décrocher la médaille de bronze. A 21 ans, la Française décroche la 12eme médaille des Bleus à Tokyo.

Romane Dicko termine sur une bonne note. Moins d'une heure après sa défaite en demi-finale face à la Cubaine Idalys Ortiz, numéro une mondiale, médaillée de bronze à Pékin, d'or à Londres et d'argent à Rio, la Française a décroché la médaille de bronze chez les +78kg. Opposée à la Turque Kayra Sayit, la judokate licenciée au PSG s'est imposée après un peu plus d'une minute de combat (1'14) grâce à un waza-ari suivi d'une immobilisation de son adversaire au sol. A seulement 21 ans, Dicko s'offre donc une première médaille internationale au Nippon Budokan et donne rendez-vous, à trois ans des Jeux d'été 2024 à Paris. Cette médaille de bronze est la sixième du judo français et la douzième des Bleus à Tokyo, la quatrième de ce métal.

Si vous avez manqué le début de journée :La championne d'Europe 2018 et 2020 des +78kg sera bien au rendez-vous des demi-finales du tournoi olympique, après une matinée parfaite. Numéro six mondiale et donc tête de série, la judokate de 21 ans a entamé sa compétition dès les huitièmes de finale, et ce fut une formalité, avec un ippon réussi en seulement 28 secondes contre la Lituanienne Sandra Jablonskyte, 31eme mondiale, qu'elle bat pour la troisième fois en trois combats. En quarts de finale, la native de Clamart devait enchaîner contre la Brésilienne Maria Suelen Altheman, n°5 mondiale, qu'elle défiait pour la première fois, et cette fois le combat n'a duré que 1'15, le temps pour la Française de provoquer l'abandon de son adversaire, blessée au genou sur cette action, au grand désarroi de Dicko, qui ne voulait évidemment pas lui faire mal. Voici donc une nouvelle judokate française dans le dernier carré du tournoi olympique ! Et Romane Dicko aura fort à faire en demi-finale, contre la Cubaine Idalys Ortiz, n°1 mondiale.A l'instar de Teddy Riner, Romane Dicko pouvait rêver d'une médaille d'or lors de cette dernière journée des épreuves individuelles, mais la Française devra se contenter de rêver du bronze. La judokate de 21 ans, impressionnante lors de ses deux premiers combats, a échoué en demi-finale contre la Cubaine Idalys Ortiz, n°1 mondiale, médaillée de bronze à Pékin, d'or à Londres et d'argent à Rio, où elle avait été battue par une autre Française, Emilie Andéol, en finale. Ortiz, qui a dix ans de plus que Dicko, avait remporté leur premier combat en 2017, et la Française avait gagné le deuxième, en janvier dernier à Doha. Et le troisième a vu une nouvelle victoire de la Cubaine ! Ortiz a en effet réussi un yoko-guruma après 2'13 de combat, synonyme de waza-ari, et la Française n'a jamais réussi à placer une attaque pour inquiéter son adversaire. Romane Dicko tentera donc de remporter la première médaille olympique de sa carrière, en bronze, contre la Turque Kayra Sayit, née en Martinique et portant les couleurs de la Turquie depuis 2015. Double médaillée de bronze mondiale et n°7 mondiale, elle n'a jamais réussi à battre Dicko en trois confrontations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.