"Je suis un homme gay et aussi un champion olympique"

"Je suis un homme gay et aussi un champion olympique"©Panoramic, Media365

publié le mardi 27 juillet 2021 à 11h41

Sacré champion olympique de plongeon synchronisé, Tom Daley espère avoir ouvert la voie pour la communauté LGBT.

Les larmes ont coulé, ce lundi, sur le podium de l'épreuve de plongeon synchronisé à 10m. Pour sa quatrième participation aux Jeux d'été, Tom Daley, associé à Matthew Lee, a en effet en effet atteint le Graal, la médaille d'or, lui qui n'avait ramené « que » deux médailles de bronze de Rio et Londres. Un accomplissement pour l'athlète britannique, qui a tenu à délivrer un message d'espoir pour la communauté LGBT, qu'il symbolise depuis son coming out en 2013. « Je pense que c'est une de ces choses dont je suis incroyablement fier de dire, que je suis un homme gay et aussi un champion olympique », a lancé le jeune homme de 27 ans.Un cri du coeur que le néo-champion olympique a étayé tout au long de la conférence de presse. « Je me sens très responsabilisé par ça. Quand j'étais plus jeune, je pensais que je ne serais jamais rien ou que je n'arriverais jamais à rien, à cause de ce que j'étais. Et le fait d'être champion olympique maintenant montre que l'on peut tout réussir, a ainsi lancé le natif de Plymouth. Il y a plus d'athlètes ouvertement LGBT à ces Jeux Olympiques qu'à n'importe quels autres Jeux Olympiques auparavant. J'ai fait mon coming out en décembre 2013, et quand j'étais plus jeune, j'ai toujours eu l'impression d'être celui qui était seul, différent et qui ne s'intégrait pas. »

Papa d'un jeune Robbie

Marié depuis 2017 à Dustin Lance Black, réalisateur du film "Harvey Milk" (2009), Tom Daley est également l'heureux papa d'un petit Robbie, né par GPA. Une paternité qu'il a évoqué avec fierté lorsqu'un journaliste l'a interrogé sur le sujet. « Ça a été le plus incroyable voyage, ça a changé ma vie et j'ai hâte de rentrer les voir, mon mari, mon fils, leur faire un gros câlin et pouvoir célébrer tout ça, a conclu le Britannique. Après Rio 2016, j'étais extrêmement déçu par ma performance individuelle. Mon mari m'a dit que mon histoire ne s'arrêtait pas là et que notre enfant devait me regarder devenir champion olympique. » C'est fait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.