Y a-t-il une recrudescence des accidents de chasse ?

Y a-t-il une recrudescence des accidents de chasse ?
Un chasseur à Vouvray, le 9 décembre 2016.

Orange avec AFP, publié le mardi 23 octobre 2018 à 20h47

Depuis 20 ans, le nombre d'accident à considérablement baissé, mais cette saison s'annonce mauvaise.

Un cycliste tué, un autre grièvement blessé, un chasseur abattu ou encore deux surfeurs pris pour cible... En une dizaine de jours, les accidents de chasse se sont multipliés, entraînant un débat sur le danger engendré par cette pratique.

Mais les accidents sont-ils plus nombreux qu'avant ? Selon les chiffres de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), analysés par Le Parisien mardi 23 octobre, la tendance est clairement à la baisse.


Un pic a été atteint il y a 20 ans, rapporte le quotidien local. En 1997-1998, l'ONCFS avait enregistré 223 accidents, dont 40 mortels (18%), puis, la saison suivante, 259 incidents, dont 40 mortels. Depuis, les chiffres sont en baisse, avec un plus bas atteint lors de la saison 2017-2018, avec 113 accidents, dont 13 mortels (11,5%).

Mais pour les opposants, c'est toujours trop. Et pour cause, depuis 20 ans, chaque saison, au moins 10 personnes meurent. D'autant plus que la saison 2018-2019 ne s'annonce pas sous de bons auspices. L'ONCFS a déjà décompté -avant les événements du week-en dernier- plus de 30 accidents dont quatre mortels. Et puis, "novembre (est) le mois traditionnellement le plus accidentogène avec l'intensification de la chasse au grand gibier, qui n'a pas encore commencé", explique à 20 Minutes un chasseur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.