XV de France: Jacques Brunel nouveau sélectionneur, assisté d'entraîneurs du Championnat

XV de France: Jacques Brunel nouveau sélectionneur, assisté d'entraîneurs du Championnat

Jacques Brunel, alors manager de Bordeaux-Bègles, le 15 décembre 2017 à Bordeaux

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 12h13

Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte a officialisé mercredi le remplacement du sélectionneur du XV de France Guy Novès par Jacques Brunel, à la tête d'un panel d'entraîneurs du championnat qui l'assisteront avant chaque rendez-vous international.

Brunel, manager de Bordeaux-Bègles âgé de 63 ans et nommé jusqu'à la Coupe du monde 2019 au Japon, prendra ses fonctions la semaine prochaine en remplacement de Novès, premier sélectionneur écarté de l'histoire du XV de France. Il sera assisté, au moins dans un premier temps, d'un "pool de cinq ou six entraîneurs" du Top 14 qui resteront salariés de leurs clubs et viendront "à la pige" le conseiller, a déclaré Laporte lors d'un point presse dans un hôtel parisien.

 
10 commentaires - XV de France: Jacques Brunel nouveau sélectionneur, assisté d'entraîneurs du Championnat
  • Jacques Brunel, compétent, pas de souci !!!!! Mais on verra !!!!

    Guy Noves, c' est le Guy Roux du Rugby, un super entraineur, mais Guy Roux ne l' a pas fait, Guy Noves n' aurait jamais du accepter ce poste, trop bien pour cela !

    Monsieur Laporte, malgré certaines qualités, va apprendre qu' un entraineur, seul, même super-compétent, ne peut pas révolutionner le Rugby francais ! Combien d' étrangers dans notre championnat ? N' y a t' il pas un souci ?
    Je ne suis pas suffisamment expert pour juger, mais quelle triste porte de sortie pour Guy Novès....un MEC et entraineur SUPER !

  • Qui est assez naïf, pour croire que de changer de sélectionneur va tout changer comme par miracle ?
    Depuis Mr Laporte en 2007, l'EDF n'a fait que tomber de plus en plus bas. Et pour tous les sélectionneurs qui ont suivi, cela a été pire.
    Marc Lièvremont, lui a eu de la chance d'aller jusqu'à la finale car l'équipe(et surtout certains joueurs de mauvais esprit), ne méritait pas d'aller en finale.
    Paradoxalement, , elle aurait mérité de la gagner.

    Avant que Mr Laporte ne soit au commandes de la FFR, Novès avait commencé à obtenir des résultats assez positifs (tests de juin et novembre 2016, 6 nations de 2017).
    Et il y a eu la nomination de Mr Laporte. Et là, comme par hasard, chute libre de l'EDF.
    En fait, il n'y a pas de hasard !
    Il voulait le virer depuis le début de sa nomination à la FFR, pour faire venir ses copains à la place.
    Mr Laporte n'a pas pu (ou n'a pas voulu) s'empêcher de mettre son grain de sel partout, y compris dans la façon de gérer de Novès, ceci afin de lui mettre la pression.

    Cela ajouté aux nombreux blessés et au mauvais état d'esprit de certains joueurs (qui ne sont intéressés que par la prime d'EDF).

    Il n'est pas difficile (à moins d'un coup de chance)de prévoir que l'EDF n'est pas prête à se relever grâce à cette mentalité de copinage.
    D'ailleurs comment faire confiance à des dirigeants pas digne de confiance, comme Mr Laporte ?
    Mais bon, encore une affaire qui va se faire oublier et, "tout va pour le mieux dans le meilleur des monde".

  • monsieur Brunel combien de titre en 40 ans de rugby.

  • Brunel, on verra....Laporte, Président de la FFR à mon avis, il fera comme en politique!!! rien de bon.....

  • Si on demandait des conseils à la Fédération de HANDBALL ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]