Week-end noir en montagne : un 5e skieur est mort dans les Hautes-Alpes

Week-end noir en montagne : un 5e skieur est mort dans les Hautes-Alpes
La commune de La Grave dans les Hautes-Alpes, le 5 janvier

Orange avec AFP, publié le lundi 19 février 2018 à 08h00

Une cinquième personne est décédée sur les pistes de ski ce week-end. Un homme d'une quarantaine d'années, qui se déplaçait à snowboard, a trouvé la mort sur le domaine de La Grave dans les Hautes-Alpes, dimanche 18 février.

Un snowboadeur d'une quarantaine d'années est décédé dimanche dans les Hautes-Alpes. L'homme aurait chuté lourdement dans le couloir de Chirouze et n'a pu être réanimé, selon le site Dici, cité par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les secouristes ont également du intervenir dans le même secteur pour secourir trois autres personnes, coincées au sommet d'un couloir. Plus au sud, à Orcières, un skieur a été pris dans une avalanche mais est parvenu à garder la tête hors de la coulée. Il a pu être évacué vers l'hôpital de Briançon.



La neige a fait en tout cinq victimes dimanche, dans des avalanches et dans des chutes, en Savoie et en Ariège. Dans ce dernier département, un skieur de 19 ans s'est tué aux Monts d'Olmes après une chute, au moment où la station fêtait le retour de son enfant prodige, la nouvelle championne olympique de ski de bosses, Perrine Laffont. 

À Val-d'Isère, en Savoie, c'est une avalanche qui a causé la mort d'un père et de sa fille de 11 ans. Tous deux skiaient sur une piste fermée de la Combe du Géant, dans le secteur du glacier du Pisaillas, lorsqu'ils ont été emportés par la coulée de neige. Toujours en Savoie, un randonneur à ski a été tué dans le massif de l'Etale, au-dessus de la station de la Giettaz-en-Aravis, quand une corniche a cédé sous son poids dans un secteur hors-piste.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
122 commentaires - Week-end noir en montagne : un 5e skieur est mort dans les Hautes-Alpes
  • et ça continue mais en France on n'écoute pas es anciens qui connaissent le pays et le climat en revanche on va rouler a 80 parce qu' un Enarque a décidé cette absurdité avec des voitures toutes modernisées (freins tenue de route direction assistée air bag ......avant on roulait jusqu'a 100avec des guimbardes

  • Le ski c'est du sport et il faut une condition physique en amont tout au long de l'année, mais au lieu de créer d'immense hôpitaux aux pied des pistes comme à RISOUL il serait plus judicieux d'accès sur la prévention et la formation et pourquoi pas un brevet d'autorisation à skier comme le bsr pour le code de la route .

  • avatar
    OrvilleBis  (privé) -

    Le non respect des règles est encore et toujours la cause de ces tragédies. Avec le risque de mettre en danger la vie des sauveteurs. Vouloir toujours aller plus loin, plus haut, plus vite, transgresser les interdits, cela mène malheureusement bien trop souvent à des drames. Une pensée aux victimes et à leurs familles et amis.

  • on ne devrait pas secourir les skieurs hors piste,car pendant ce temps les secouristes ,qui risquent aussi leur vie ,ne peuvent pas aider les skieurs qui respectent les regles et pourraient etre accidentes

  • C'est très triste mais il faudrait que les gens soient un peu raisonnables. Si ils ne sont pas capables de comprendre qu'il y a des risques alors tant pis pour eux.