Week-end de Pâques : que sera-t-il possible de faire ?

Week-end de Pâques : que sera-t-il possible de faire ?
(Photo d'illustration)

, publié le jeudi 01 avril 2021 à 21h19

Déplacements inter-régions permis pour ceux qui souhaitent s'isoler ailleurs, célébrations religieuses maintenues, consommation d'alcool interdite sur la voie publique... On fait le point sur ce qu'il sera possible de faire ou non pendant ce week-end de Pâques.

Alors que la France fait face à une troisième vague de Covid-19, Emmanuel Macron a annoncé mercredi 31 mars un nouveau tour de vis.

Les écoles seront ainsi fermées pour trois à quatre semaines et les mesures de restrictions déjà en vigueur dans 19 départements sont étendues à toute la France. 


A partir de samedi et pour quatre semaines, il sera désormais interdit à tous les Français de se déplacer à plus de 10 kilomètres de son domicile sans attestation et de quitter leur région. 


- Les déplacements inter-régions tolérés

"Qui souhaite changer de région pour aller s'isoler pourra le faire durant ce week-end de Pâques", a néanmoins assuré le chef de l'Etat. Macron. Cette tolérance "s'achève lundi soir", a ensuite précisé le ministère de l'Intérieur, ajoutant qu'elle "ne concerne que les déplacements en journée, pour aller passer les prochaines semaines dans un lieu de son choix. Pas le respect du couvre feu, l'interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique, des fêtes clandestines etc."

Pas question donc de profiter de cette brèche pour aller passer le week-end en famille ou pour partir quelques jours en vacances. "Là, vous partez soit pour quatre semaines, soit vous ne partez pas", a insisté jeudi soir sur BFMTV Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat chargé du Tourisme.

- Trafic SNCF normal

Les trains circuleront comme prévus pendant le week-end de Pâques, a assuré la SNCF mercredi soir, après les annonces d'Emmanuel Macron. "Tous les Inoui, Ouigo, Intercités, trains régionaux et internationaux prévus circuleront normalement jusqu'au 5 avril inclus" (lundi de Pâques), a indiqué la compagnie.

La SNCF entend faire circuler 1.500 TGV et 220 Intercités de vendredi à lundi. 

- Les célébrations religieuses maintenues

Contrairement à l'année passée où les célébrations religieuses étaient interdites, les chrétiens pourront se rassembler dans les églises pour célébrer la résurrection du Christ, à condition de respecter un protocole sanitaire extrêmement strict (places limitées, masque obligatoire, gel hydroalcoolique...)

- Les rassemblements extérieurs interdits

Pour éviter les pique-niques géants, il est toujours interdit de se réunir à plus de six personnes en extérieur. Dans un télégramme que BFMTV a pu consulter, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin demande aux préfets et forces de l'ordre  d'être particulièrement attentifs à ces regroupements. Pour cela, il les enjoints par exemple à prendre "des arrêtés d'interdiction de vente de boissons alcoolisées à consommer sur place et de consommation d'alcool sur la voie publique" ou à "interdire toute manifestation sur la voie publique". 

La consommation d'alcool sur la voie publique sera interdite, a confirmé jeudi matin le Premier ministre Jean Castex à l'Assemblée nationale. "Sur arrêté préfectoral, et en lien avec les maires, l'accès à certains sites propices à des rassemblements en extérieur, comme les quais, berges, places, pourra être interdit en fonction des circonstances locales", a ajouté le chef du gouvernement.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.