Week-end de Pâques : Jean Castex contre les chasses aux œufs en famille

Week-end de Pâques : Jean Castex contre les chasses aux œufs en famille©Panoramic

publié le mardi 23 mars 2021 à 20h10

Au Parisien, le chef du gouvernement a déclaré mardi 23 mars être contre l'organisation de repas de famille et de chasse aux œufs durant les fêtes de Pâques, dans les départements soumis aux nouvelles mesures de restrictions.

L'heure n'est plus à l'indulgence. Si le gouvernement avait fait preuve d'une forme de tolérance lors des fêtes de fin d'année, en permettant notamment les repas de famille le soir de Noël et du 31 décembre dans le respect des règles sanitaires, Jean Castex affiche aujourd'hui un discours beaucoup plus ferme.

Comme le révèle en effet Le Parisien ce mardi 23 mars, le chef du gouvernement est contre l'idée des regroupements familiaux pour Pâques dans les départements soumis aux nouvelles mesures de restrictions. "Il n'y aura pas d'exception pour les repas de famille", a lancé le Premier ministre, dans les colonnes du quotidien, qui reste particulièrement vigilant au moment où l'épidémie de Covid-19 connaît un nouvel épisode violent.



Comme le détaille Le Parisien, Jean Castex ne souhaite pas que des repas soient organisés en dehors des personnes d'un même foyer. Par ailleurs, le chef du gouvernement est contre les traditionnelles chasses aux œufs en famille auxquelles peuvent participer des tantes et des grands-parents, autant de public à risque. Le Premier ministre s'est en revanche montré plus souple concernant la question des offices religieux. A la différence du voisin allemand, Jean Castex s'est dit favorable au maintien des messes et cérémonies accessibles au public, avec les mêmes jauges fixées depuis décembre : deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et un rang sur deux d'occupé. "Il serait déraisonnable, Pâques ou pas Pâques, de rouvrir ce sujet. Nous respecterons la décision du Conseil d'Etat", a souligné le chef du gouvernement toujours auprès du Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.