Voiture de police incendiée à Paris : le principal suspect identifié

Voiture de police incendiée à Paris : le principal suspect identifié
La voiture de police avait été incendiée sur le quai de Valmy, après une violente contre-manifestation

Orange avec AFP, publié le jeudi 20 avril 2017 à 19h00

Le principal suspect dans l'enquête sur l'attaque et l'incendie d'une voiture de police à Paris en mai 2016 a été identifié et ne s'est pas présenté à une convocation en vue d'une mise en examen fin mars, a appris l'AFP jeudi de sources proches de l'enquête et judiciaire.

Les enquêteurs considèrent que cet homme, un ressortissant suisse né en 1989, est celui qui a projeté un fumigène allumé dans le véhicule, provoquant son incendie alors que deux policiers, finalement sortis indemnes, se trouvaient à l'intérieur, a expliqué une source judiciaire. Les juges, qui ont mis en examen huit personnes, ont récemment clos leurs investigations, mais ils peuvent encore lancer des poursuites à l'encontre de ce suspect.


La violence de l'assaut avait provoqué un vif émoi. Les faits avaient eu lieu le 18 mai 2016 près de la place de la République, en marge d'un rassemblement de policiers inédit à l'appel de leurs syndicats contre la "haine anti-flics", sur fond de tensions récurrentes entre les manifestants contre la loi travail et les forces de l'ordre. Les vidéos qui avaient circulé sur internet montraient plusieurs personnes cagoulées cassant des vitres à coup de pied ou lançant des plots de circulation sur le véhicule, jusqu'à ce qu'un protagoniste projette un fumigène allumé par la vitre arrière brisée.

Les huit personnes mises en examen sont poursuivies notamment pour tentative de meurtre contre des policiers, des faits passibles de la cour d'assises. Trois sont toujours en détention provisoire. Après la fin de l'enquête, le parquet de Paris doit encore prendre ses réquisitions, puis les juges ordonneront un procès ou un non-lieu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
23 commentaires - Voiture de police incendiée à Paris : le principal suspect identifié
  • Les médias si prompts a sortir les affaires à chaque élection le sont moins concernant les fichés S, les repris de justice qu'on laisse en liberté. Si çà ce n'est pas uniquement politique....qu'est ce donc ? ? ?

  • la mer monte !!!!

  • extrême gauche , imaginez juste un instant si ces actes venaient de droite ? ce serait la dissolution de tout et n'importe quoi , j'en ai plein le cul de l’extrême gauche bobo et bourgeoise qui est systématiquement impunie ... cela finira en affrontement et ce n'set pas ces petits cons qui gagneront face a une population excédée

  • L'on se demande comment la majorité silencieuse peut tolérer de telles images de haine. Quand je pense que le gouvernement a interdit des manifestations d'extrême droite au motif qu'elle présentaient un danger à l'ordre public.

  • Belle démonstration de notre justice ...