Vitesse, feu rouge, ceinture, téléphone... Les radars urbains expérimentés en France

Vitesse, feu rouge, ceinture, téléphone... Les radars urbains expérimentés en France©Panoramic (photo d'illustration)

publié le jeudi 29 juillet 2021 à 10h00

Moins visibles que les traditionnels radars automatiques, ces nouveaux dispositifs commencent à être déployés dans plusieurs communes du Doubs, rapportent Le Figaro et France Bleu.

Les radars urbains débarquent.

Les automobilistes vont devoir faire preuve de prudence sur les routes du Doubs. Comme le relate Le Figaro, cet "équipement de terrain urbain" (ETU) va être testé dès cette semaine dans les communes de Pont-de-Roide-Vermondans, Valentigney et Bondeval, avant d'être déployé sur le territoire des communes de Pays de Montbéliard Agglomération.



Que les automobilistes se rassurent. Vu qu'il s'agit d'une expérimentation, dans un premier temps, ils ne seront pas verbalisés. Nouveauté en revanche : si en apparence, ils ressemblent à de petits radars tourelles, ils pourront évidemment contrôler la vitesse, mais aussi le passage au feu rouge, et à terme le port de la ceinture de sécurité ou l'utilisation du téléphone au volant. "Autant de possibilités qui sont, pour l'heure, encore à l'étude", explique la Sécurité routière, relayée par Le Figaro.

Certains seront des leurres

Ces nouveaux dispositifs se fondront dans le paysage puisqu'ils seront fixés sur du mobilier urbain. Tous ne seront pas en service, certains seront des leurres. Les zones accidentogènes sont particulièrement concernées. C'est le cas notamment dans la rue de Mathay à Valentigney. "Depuis le temps qu'on disait que les gens foncent à cent à l'heure sur cette départementale et se doublent même, alors qu'il y a des maisons et des écoles", confie François, un riverain à France Bleu Belfort-Montbéliard.

Ces radars urbains devraient aussi être déployés prochainement dans la métropole de Toulouse avant une généralisation au niveau national à partir de 2022. Alors que d'ici la fin de l'année, la France devrait compter 4.700 radars, tous types confondus, en juin dernier, la Cour des comptes avait salué cette politique en matière de sécurité routière. "La politique volontariste de déploiement du contrôle sanction automatisé a permis, de façon indubitable, une diminution des vitesses pratiquées sur les routes de France", avait-elle écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.