Violences urbaines à Nantes: Nicole Belloubet appelle "au calme"

Violences urbaines à Nantes: Nicole Belloubet appelle "au calme"
La ministre de la Justice Nicole à l'Assemblée nationale le 3 juillet 2018 à Paris

AFP, publié le mercredi 04 juillet 2018 à 08h53

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a appelé mercredi "au calme" à Nantes après les violences urbaines de la nuit dans des quartiers sensibles, provoquées par la mort d'un jeune homme lors d'un contrôle policier.

"Evidemment, j'appelle absolument au calme puisque l'Etat de droit sera pleinement respecté", a déclaré Mme Belloubet sur RTL, soulignant que le parquet et l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) avaient été saisis, "pour que toute la lumière soit faite dans la plus totale transparence" sur la mort de ce jeune homme de 22 ans.

A l'origine des heurts: la mort de ce jeune qui a été touché par balle par un policier lors d'un contrôle dans la soirée.

Les violences se sont produites dans le quartier du Breil avec des "prises à partie, des jets de cocktail Molotov", puis se sont étendues à d'autres quartiers sensibles de Nantes, Malakoff et les Dervallières, a indiqué Jean-Christophe Bertrand, directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP). 

Des voitures ont été incendiées, ainsi qu'un centre paramédical situé dans un centre commercial.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU