Violences sexuelles : trois enquêtes ouvertes chez les pompiers de Paris

Violences sexuelles : trois enquêtes ouvertes chez les pompiers de Paris
Des pompiers de Paris en intervention (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 28 juillet 2018 à 16h51

Le Monde a enquêté dans la célèbre institution et dresse une liste des comportements sexistes et humiliants auxquels se livrent certains de ses membres.

Trois enquêtes ont été ouvertes après des dépôts de plainte pour violences sexuelles, rapporte Le Monde. Le quotidien rapporte notamment le cas d'Alizée, une jeune femme d'une vingtaine d'années qui a porté plainte après une tentative de suicide en 2017.





Une enquête préliminaire pour viol a été ouverte au parquet de Créteil. Frank Berton, l'avocat de la jeune fille, n'exclut pas de déposer une plainte avec constitution de partie civile, pour viol, harcèlement sexuel et moral, afin qu4un juge d'instruction soit désigné.

Deux femmes de la caserne de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, ont également porté plainte en mars. La première accuse son caporal-chef d'avoir eu des gestes déplacés à son égard et d'avoir simulé un rapport sexuel fin 2016. Une enquête pour agression sexuelle et harcèlement sexuel est en cours.

"Un fléau inadmissible"

La seconde accuse un caporal et un première classe de harcèlement et d'agression sexuels commis début 2018.



"Ces affaires sont indéfendables", dénonce le général Jean-Claude Gallet, qui a pris le commandement de la brigade en septembre 2017. "Aujourd'hui, il est de ma responsabilité de détecter les signaux, pour taper tout de suite, et ne pas émettre un silence bienveillant qui laisserait croire que je cautionne ce type de pratiques. Je ne fais pas l'autruche, c'est un fléau, c'est inadmissible"

La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), l'unité de l'armée de terre, compte 8.500 membres, mais seulement 3% de femmes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.