Violences policières : la riposte de Christophe Castaner après les propos de Camélia Jordana dans ONPC

Violences policières : la riposte de Christophe Castaner après les propos de Camélia Jordana dans ONPC©Panoramic

, publié le dimanche 24 mai 2020 à 13h30

Selon le ministre de l'Intérieur, en voulant dénoncer les violences policières, samedi soir dans "On n'est pas couché", la chanteuse Camélia Jordana a "alimenté la haine et la violence".

Le torchon brûle entre la chanteuse et actrice Camélia Jordana et le premier flic de France. Samedi 23 mai, dans l'émission "On n'est pas couché", celle qui était à l'affiche du film "Le Brio a" "alimenté la haine et la violence" anti-flics, selon Christophe Castaner, repris par BFMTV ce dimanche matin.

À l'antenne, Camélia Jordana échangeait avec l'auteur Philippe Besson sur les accusations de violences policières qui ont marqué la France ces dernières années.

Elle a, notamment, assuré que "quand (elle a) les cheveux frisés, (elle ne se sent) pas en sécurité face à un flic en France".


Passant par la voix des réseaux sociaux, Christophe Castaner a répondu : "Non madame, 'les hommes et les femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue' ne se font pas 'massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau'. Ces propos mensongers et honteux alimentent la haine et la violence. Ils appellent une condamnation sans réserve."

Le Syndicat des commissaires de la Police nationale (SCPN) n'est pas non plus resté sourd au propos de la chanteuse. Pour ses représentants, il s'agit là d'un "témoignage consternant d'une 'nouvelle star de la bêtise' qui démontre en deux minutes la pauvreté de sa pensée, accompagnée d'arguments scandaleux et calomnieux, le tout sur le service public". De nombreux internautes ont également fait savoir leur désaccord avec Camélia Jordana.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.