Violences et harcèlement sexiste : les syndicats taclent le gouvernement

Violences et harcèlement sexiste : les syndicats taclent le gouvernement
A lire aussi

LesEchos, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 15h37

La France est l'un des pays qui ont signé le plus de conventions de l'Organisation internationale du travail (OIT) dans l'élaboration desquelles elle a joué un rôle moteur. Mais cette fois-ci, elle joue trop petits bras, estiment les syndicats. Les critiques portent sur la lutte contre les violences et le harcèlement sexuels au travail. Le sujet figure au programme de la prochaine convention, sur laquelle se sont ouvertes des discussions internationales et qui devrait constituer la 190e convention protégeant les travailleurs qui portera sur la violence et le harcèlement au travail.

L'Etat français, comme les autres, a été interpellé par l'OIT sur des points précis et la réponse qu'il s'apprête à lui faire ne convient pas du tout à la CGT, la CFDT, la CFTC et FO. Ils sont…

Lire la suite sur LesEchos

 
2 commentaires - Violences et harcèlement sexiste : les syndicats taclent le gouvernement
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]