Violences à Limoges : plusieurs interpellations, dont "un espoir du basket français", selon la police

Violences à Limoges : plusieurs interpellations, dont "un espoir du basket français", selon la police
Un CRS a été blessé par un tir de mortier pendant les heurts dans le quartier du Val de l'Aurence (illustration)

publié le samedi 06 août 2022 à 11h15

Le quartier sensible du Val de l'Aurence a été secoué par deux nuits d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre, en milieu de semaine.

Après les heurts survenus de lundi à mercredi à Limoges, la police nationale de Haute-Vienne a procédé à plusieurs interpellations, samedi 6 août.


Selon un communiqué de la police nationale, "deux frères habitant le quartier du Val de l'Aurence" ont été interpellés en marge de ces violences. Parmi eux, figure selon la même source "un jeune majeur de 21 ans, espoir du basket français rentrant des États-Unis", jusque là inconnu des services de police.

Ce dernier a reconnu être auteur de jets de projectiles en direction des policiers, relaie notamment France Bleu Limousin. Son frère, un mineur de 17 ans, a lui reconnu avoir tenté de détruire une caméra de surveillance à coups de pierre.


Le calme était revenu jeudi dans le quartier avait indiqué la préfecture de Haute-Vienne. Dans les nuits de lundi à mercredi, ce quartier classé prioritaire avait été le théâtre d'affrontements entre des dizaines de jeunes et les forces de l'ordre. Un CRS avait été légèrement blessé par un tir de mortier, trois voitures brûlées. Les affrontements avaient débuté après l'arrivée de pompiers épaulés par la police pour éteindre un feu de voiture, accueillis par des jets de cocktails Molotov, de mortiers d'artifice et de projectiles en tous genres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.