Violences à la fac de droit de Montpellier: le doyen et un professeur suspendus

Violences à la fac de droit de Montpellier: le doyen et un professeur suspendus

Des tables et des chaises bloquent l'accès à un amphithéâtre de la faculté de Droit et de Sciences politiques Paul Valéry de Montpellier, le 27 mars 2018

AFP, publié le jeudi 29 mars 2018 à 08h58

Le doyen de la fac de droit de Montpellier et un professeur, mis en cause dans l'intrusion violente d'hommes cagoulés contre des étudiants grévistes, ont été suspendus, a annoncé jeudi la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal.

Au vu des premières conclusions de l'enquête administrative sur ces violences "inacceptables", les deux professeurs placés en garde à vue mercredi "sont immédiatement suspendus de leurs fonctions", a-t-elle indiqué sur Twitter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
11 commentaires - Violences à la fac de droit de Montpellier: le doyen et un professeur suspendus
  • le doyen de la fac, le directeur de la prison, le préfet, voleur de tableau, ben oui, quand on n'a eu Sarko, comme président modèle, et Gueant comme ministre de l'intérieur, on ne peut s'attendre qu'au pire pour la suite

  • pas étonnant que notre justice en soit là où elle en est rendue! Par contre si vous regardez celle rendue sur la chaîne 23 et 24 (RMC) dans la loi de Northwood et la loi des Rocheuses, vous vous direz que nous ne sommes pas encore sortis du Moyen-Âge!

  • par contre quand c'est le contraire on fait rien
    extrême gauche a encore de beau jour devant lui

  • C'est très bien ces fachos n'ont rien à faire dans une fac !..

  • Pour une fois que l'on a des enseignants compétents, on les suspend. C'est à mourir de rire...