Yves Jégo souligne «les négligences» du gouvernement en matière de sécurité routière

par Libé Zap

360 personnes ont trouvé la mort sur les routes au mois de juillet, soit 58 de plus qu'en 2014 à la même époque. Cela représente une augmentation de plus de 19%.

Un chiffre noir que ne manque pas de commenter le premier vice-président de l'UDI qui souligne «les négligences» du gouvernement en matière de sécurité routière. Le député de Seine-et-Marne rappelle, à titre d'exemple, le projet de loi porté par Christiane Taubira qui viserait à dépénaliser la conduite sans permis. «Quand l'automobiliste n'a pas la peur du gendarme, la peur de la sanction, et bien ce sont les morts qui augmentent sur nos routes», croit savoir Yves Jégo qui déplore également que le gouvernement n'ait pas réuni le comité de sécurité routière depuis trois ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.